Après une phase d'expérimentations, la DGFIP a décidé d’étendre progressivement le dispositif de télétravail pour atteindre près de 10 % des agents·es en 2021.

L’intérêt porté pour le télétravail, la direction générale parle même « d'un réel engouement », doit interroger les organisations syndicales sur les motivations des agent.es qui peuvent apparaître comme des réponses individuelles pour échapper à des situations de travail dégradées mais aussi pour leur permettre une meilleure conciliation de leur vie professionnelle et vie privée.

 

pdfParoles_dUnion_n9.pdf

Les luttes féministes ont permis de conquérir des droits et de progresser vers l'égalité entre les femmes et les hommes.

Mais cette égalité est loin d'être effective.

C'est pourquoi la journée du 8 mars ne se "fête" pas et n'est pas la "journée de la femme" mais bien celle de lutte pour les droits des femmes!

Le 8 mars est une journée internationale de convergence de toutes nos luttes, celles des femmes d'ici et d'ailleurs.

Comme chaque année depuis 2014, l'Union syndicale Solidaires est engagée dans la préparation d'un 8 mars de grève des femmes.

pdfgrève_femmes.pdf

Dans un contexte professionnel marqué par des évolutions et des transformations brutales des organisations de travail, les agent-es font face à des situations de plus en plus dégradées : applications défectueuses, incidents avec les usagers, pétages de plomb, confrontations avec l’encadrement, l’impuissance des agent-es semble se renforcer à mesure que les dysfonctionnements se multiplient. Pour renforcer le travail des représentant-es du personnel, il est essentiel que les agent-es s’approprient les outils mis à leur disposition en matière de santé et sécurité au travail afin de mettre en visibilité les dysfonctionnements, d’interroger les organisations de travail tout en leur permettant d’agir sur leur environnement de travail.

  • Voir la fiche outils de Solidaires FiP 35

pdfOutils_CHSCT_MK.pdf.