CTL - Métiers et organisation de la direction

Ce comité technique local était le premier qui se tenait depuis le début de la crise sanitaire liée à l’épidémie de la COVID 19. Son ordre du jour en était conséquent avec pas moins de 7 points évoqués : - Bilan de la crise sanitaire et ses impacts sur l’activité de la DDFIP 40 - Point d’actualité sur l’accueil du public - Point d’actualité sur le Nouveau Réseau de Proximité et la démétropolisation - Aménagement des horaires d’ouverture de SABRES - Présentation du bilan budgétaire 2019 et exécution au 31 mai 2020 - Présentation du tableau de bord de veille socialement - Questions diverses dont le contrat d’objectifs et de moyens 2020-2022 Tous ces points étant présentés de façon informelle avec des documents, comme d’habitude, très « généraux ».

Après quasiment un an de boycott du CTL en raison de notre opposition radicale à la destruction du réseau de la DDFiP et de l'absence de volonté de la direction de «négocier», Solidaires a décidé de siéger ce 18 février pour tester le directeur. En introduction, nous avons évoqué le conflit déterminé et historiquement long contre leprojet de retraite par point, l'importance de la fiscalité et de la lutte contre les fraudes pour une meilleure répartition des richesses, ainsi que nos propositions pour un financement plus juste de la protection sociale.

pdfLire le compte rendu

Après la lecture de cette déclaration, Solidaires Finances Publiques a quitté la séance.

Monsieur le Président,

Sans effet de surprise, les représentants de Solidaires Finances Publiques n’ont pas souhaité siéger lors de la première convocation du CTL relatif à la situation des emplois à la DDFIP des Landes.L’année 2020 commence ainsi sous des auspices bien moroses avec l’annonce de ces 9 suppressions d’emplois supplémentaires qui viennent s’ajouter à celles décidées par vos prédécesseurs.Et ne venez surtout pas nous expliquer que notre direction s’en sort plutôt bien par rapportà d’autres, ce discours formaté en devient insupportable à nos oreilles.Vos étrennes, après votre message paternaliste du 20 décembre à l’attention des agents sur Ulysse 40, ont du mal à être digérées et acceptées par ceux-ci.

pdfLIMINAIRE_CTL_16012020.pdf