Actualités

Ce 28 mars 2019, l'intersyndicale a porté haut les couleurs du Tarn dans la manifestation parisienne. En tête de cortège, derrière la délégation de Haute-Garonne, nous avons défilé de Bastille à Bercy, jusque sous les fenêtres de notre ministère.

Localement, des actions ont été menées à Castres, avec le blocage de l'accès du public au CFiP ; et à Albi, avec un rassemblement devant le CFiP et la décoration de l'accès public, puis de la Direction avant une audience avec M. Galvain. Bien évidemment, celui-ci n'avait toujours rien à dire…

Article dans La Dépêche

Dans l'action depuis la fin du mois de janvier, peu de départements se seront autant mobilisés que le nôtre, ce qui est à la fois un regret, car nous attendions une mobilisation de plus d'ampleur, et une fierté pour tout ce que nous avons entrepris. 
 
La Direction Générale, comme la DDFiP, devront en tenir compte !
 
On ne lâche rien !
Vous trouverez ci-dessous le tract local pour le 28 mars. Au niveau national, dans le cadre de la lutte contre la plan "géographie revisitée / bâtir un nouveau réseau", l'intersyndicale Finances Publiques avait prévu trois grandes dates : les 14, 19 et 28 mars. Il s'agit donc de la dernière date de ce calendrier et, potentiellement, de la dernière possibilité pour chacun de s'exprimer sur les réformes à venir, avant signature de la DGFiP de son contrat d'objectifs et de moyens, qui nous engagera sur les 3 ans à venir. Au-delà de ça, c'est aussi la possibilité d'exprimer à l'échelle nationale le ras-le-bol face à un quotidien de plus en plus difficile, face à la dégradation constante des conditions de travail.
 
Pendant qu'une délégation tarnaise se rend à Paris pour participer à la manifestation, des actions locales sont organisées pour tous ceux qui restent là :
- à Castres : à partir de 8h30, blocage de l'accès public au CFiP, grande banderole, distribution de tracts, signature de pétition ;
- à Albi : rassemblement devant le CFiP d'Albi à partir de 8h30, avec distribution de tract, signature de pétition, opération décoration et demande d'audience auprès de la Direction
 
Pour ne rien regretter, faisons du 28 mars la journée nationale d'expression de la colère des agents de la DGFiP !
 

4ème semaine d'actions dans le Tarn !

Mercredi 20 février, nous étions à Réalmont, sur le marché et auprès des collègues de la Trésorerie.

Jeudi 21, des AG/HMI se sont à nouveau tenues sur les sites d'Albi et de Castres : le mois de mars sera celui de la mobilisation générale. Nous appelons à être massivement en grève le jeudi 14 mars et en manifestation à Toulouse. Et il faudra enchaîner, ensuite, le mardi 19 mars et en fin de mois (le 28 ou le 29). 

Vendredi 22, nous étions à Gaillac, à nouveau au contact des usagers sur le marché et dans la discussion avec les collègues du SIP et de la Trésorerie.

Notre courrier aux élus commence tout doucement à faire effet : le maire de St-Paul-Cap-de-Joux a écrit au Préfet, au DDFiP et au député pour demander le maintien de la trésorerie. Il faut relayer cette action et la multiplier : nous comptons sur chacun de vous pour informer vos élus locaux.

L'équipe mobilisée pour Gaillac en photo :

2019 02 22

Cette semaine, des actions ont continué à être menées auprès des usagers devant les CFiP d'Albi et de Castres. Lundi 11/2, nous étions reçu par le sénateur Thierry Carcenac (cf. article précédent).

Jeudi 14/2, nous étions à nouveau une soixantaine d'agents réunis à la direction : nous avons fortement interpellé le Directeur et l'avons sommé de nous présenter ses plans pour le devenir de nos missions et de nos structures. Il a, sans surprise, préféré faire preuve de loyauté envers la DG qui lui interdit de communiquer, plutôt que de respect envers ses agents. Néanmoins, à force de questions, quelques éléments ont filtré (lire le compte-rendu intersyndical ci-dessous).