Chers camarades,

Veuilez trouver ci-joint le compte-rendu du CTL du 31 mai 2022, portant sur le rapport d'activités 2021, la formation professionnelle et le plan DGFIP pour l'égalité professionnelle femmes/hommes

pdfCRCTL20220531.pdf

Interpellation candidats législatives 41

 

Chers camarades,

Dans le cadre des élections législatives, l’intersyndicale interprofessionnelle CGT-FSU-Solidaires a sollicité l’ensemble des candidats du département (hors extrême-droite) afin qu’ils exposent leurs programmes pour les mettre en regard des revendications du monde du travail.

Sur l’ensemble des candidats, quatre ont répondu à un questionnaire et ont accepté de venir échanger avec l’intersyndicale à la Maison des Syndicats mardi 7 juin : François Chéreau (macroniste dissident car non investi par E. Macron), Jérémie Demaline (NUPES) pour la circonscription de Romorantin ; Reda Belkadi (NUPES) et Alain Lombard (LO) pour la circonscription de Blois.

Deux ont répondu au questionnaire mais étaient indisponibles : Patrick Marion et Marc Fesneau, candidats macronistes pour les circonscriptions de Vendôme et Blois.

Les autres n’ont pas daigné répondre à notre sollicitation, ni même s’excuser. Cela en dit long sur leur conception du « dialogue social » et sur leur écoute des préoccupations des travailleurs et travailleuses.

 

En particulier sur les questions liées à la place des services publics et au maillage territorial, ainsi que sur le pouvoir d’achat des fonctionnaires, F. Chéreau (dissident LREM) a répondu qu’il entendait réinvestir les campagnes des services publics de proximité mais sans s’engager à restaurer le réseau démantelé, et était plutôt favorable à une rémunération au « mérite », la notion de rentabilité n’étant pas incohérente selon lui avec les missions de service public.

R. Belkadi et J. Demaline (NUPES) ont répondu qu’ils entendaient réellement replacer les services publics au plus près des besoins des populations, notamment le retour du réseau des trésoreries. Pour les rémunérations, un dégel immédiat du point d’indice et une convention nationale des salaires.

A. Lombard (LO) estime qu’il faut recruter massivement dans la Fonction publique pour répondre aux besoins des populations et augmenter les salaires (pas de salaire inférieur à 2000 €)

Enfin, dans sa réponse par mail, Patrick Marion (LREM) estime que la vie de nos concitoyens a été rendue plus simple par la création des Maisons France Services avec leurs accompagnateurs, y voyant là la « défense de la ruralité et le retour des services publics dans nos communes ». Pour les rémunérations, juste la mention du dégel du point d’indice.

Dans l’attente des résultats électoraux, qu’ils soient plus ou moins favorables au monde du travail, nous vous invitons à préparer les luttes à venir pour défendre et conquérir nos droits individuels et collectifs !

Chers camarades,

Le mouvement local de mutation des agents de catégorie A, B et C au 1/9/2022 vient de débuter. La direction vient de publier la note départementale. 

L'application ALOA vient d'être ouverte et son calendrier est très contraint :
- Cadres B : du 09/05/22 au 20/05/22
- Cadres C : du 10/05/22 au 20/05/22
- Cadres A : du 11/05/22 au 27/05/22

 

Nous rappelons qu’il n’y a plus de CAPL locales depuis l’année dernière. Néanmoins, le préprojet sera donné aux organisations syndicales dans la semaine du 13 juin pour les B et C et le 21 juin pour les A, et les mouvements apparaîtront peu après.

Pour nous aider à vérifier que les mouvements locaux sont faits dans les règles, pense à nous transmettre la copie de ta demande avec ton n° de portable et les pièces justificatives en cas de rapprochement à l’adresse suivante  :

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Nous rappelons que toute situation particulière doit être transmise à la DDFIP dans les meilleurs délais.

Nous joignons la note départementale, le guide ALOA et l'Unité spécial Mutations.

Nous sommes à votre entière disposition pour vous renseigner et vous aider. pdfnote_departementale__mutations_2022.pdf

pdfANNEXE_GUIDE_ALOA.pdf

pdfspécial_Mutations_locale_avril_2022site.pdf

Le 28 avril 2022 s’est tenu un CTL dont l'ordre du jour était : renouvellement de la convention CSP à distance de dossiers CFE de Paris ; fermeture de la caisse en numéraire au 1/6/2022 (points pour avis) ; le bilan budgétaire 2021 et le budget prévisionnel 2022 (pour info) ; questions diverses (covid et télétravail, installation du SIE des Hauts-de-Seine à Vendôme).

pdfCRCTL20220428.pdf