COMPTE-RENDU AUDIOCONFERENCE Mardi 31 mars 2020

Ce mardi après midi s'est tenue une audio conférence entre la Direction et les représentants des personnels. La direction a souhaité nous communiquer quelques informations RH et métiers

Points RH

  • Situation au regard de l'épidémie pour les agents de la Dircofi :

3 cas potentiels dont un qui était sérieux et qui semble aller mieux aujourd'hui. Par ailleurs quelques agents sont sortis guéris de la maladie. Nous leur souhaitons un bon rétablissement.

  • Situation administrative des agents de la dircofi

336 agents considérés comme télétravailleurs dont 8 agents en télé travail « dégradé » (pas de portable DGFIP, mais échanges avec le chef de service via escale notamment pour le traitement des dossiers), 62 agents en autorisation d'absence particulière (garde enfant, personnel à risque, ou pas de possibilité de télétravail sans matériel) 15 agents en PCA sur des missions en direction essentiellement et en télétravailleurs. 6 vérificateurs avec des enfants en bas âge sont pour moitié de temps en télétravail et moitié en autorisation d'absence pour garde d'enfant. Ces aménagements ont été établis en concertation entre le chef de service et l'agent.

Les agents sédentaires en télétravail qui ont accès aux applications saisissent leur absence dans Sirhius - code « TELETRAVAIL ».
Les agents sédentaires en télétravail « dégradé » sont considérés également « télétravailleurs » la saisie se fait par le service RH (liste fournies par les chefs de service). Nous avons rappelé que le télétravail dégradé concernait tout le monde dans la période compte tenu des conditions de travail de chacun (place, possibilité d’être dans un environnement calme ou pas, enfants bien sur, mais aussi angoisse ou cogitation qui ne facilitent pas la concentration). Les vérificateurs qui sont « nomades » par principe ne remplissent rien sur Sirhius (sauf si demande de congé au cours de la période de confinement).
Les agents qui sont placés « en autorisation d'absence particulière », la saisie se fait par le service RH. Si des agents ont changé de statut : autorisation d'absence puis télétravailleur (suite à attribution d'un portable ou en situation de travail à domicile via escale/ mail perso), ils peuvent se rapprocher du service RH pour valider la modification de statut. En cas de problème, n'hésitez pas à nous contacter.

La question de l'impact des autorisations d'absence particulière sur les jours RTT n'est pas tranchée par la DG.

  • Information de la direction

La direction a indiqué envoyer un message à tous les agents une fois par semaine sur la partie RH et sur les aspects métier, la formation professionnelle via selfi (site de l'enfip) etc..

Nous avons demandé à la direction de faire également un rappel du numéro de la plateforme « psychologue » qui peut être contactée dans cette période difficile de confinement. Elle l'intégrera dans ses prochains messages. Les chefs de service ont été sensibilisés également au maintien d'un lien avec les agents de leur service et ils contactent régulièrement les collègues, avec une attention toute particulière aux situations les plus fragiles connues, y compris en liaison avec le médecin de prévention.

La direction a indiqué ne pas avoir connaissance de situation de « souffrance » particulière (craquage) liée au confinement. Si vous avez contact avec des collègues qui vous paraissent fragilisés au fur et à mesure des jours de confinement n'hésitez pas à en parler.

  • Gestion

Les entretiens professionnels se poursuivent – la direction sera souple sur les délais de recours qui débuteront à partir du moment ou on ne sera plus confinés

POINT Sur l'aspect métier

  • En terme d'activité :

– terminer les dossiers en cours mais plus d'intervention sur place. Pour les sociétés qui ont donné leur accord, possibilité de continuer les échanges sans envoi de pièces de procédures. – le contentieux des brigades est en cours de résorption – voir si on peut continuer la programmation en vue de la reprise.

  • sur le soutien aux DR/DD FiP

Les dircofis pourraient être sollicitées sur des missions prioritaires. C'est la raison pour laquelle, un recensement a été lancé afin de savoir qui peut contribuer à ce soutien en fonction des compétences passées (SIE, PCE, SIP).

Nous avons soulevé la crainte des collègues qui se portent volontaire de devoir faire du présentiel. Pas de stigmatisation des non volontaires.

A ce stade le télétravail est privilégié pour le soutien sur la base du volontariat en fonction des compétences passées de l'agent mais la direction n'a pas voulu fermer la porte au présentiel dans son recensement.

Problème pour les collègues, qui ne disposent pas de portable dgfip, mais qui souhaiteraient se porter volontaires sans se rendre sur site : réflexion à mener sur les tâches qui pourraient être effectuées dans ces conditions.

CF voit l'intervention possible des dircofis sur 3 types de mesures :

la relance (par courriel ou téléphone) des entreprises qui ont suspendu leurs prélèvements (TVA, PAS),

l'examen des demandes de remboursement des crédits de TVA,

le contrôle a minima du fonds de solidarité aux PME mis en place par le gouvernement pour eviter les effets d'aubaine de certaines entreprises.

Au niveau national, la MRV assurerait un traitement automatisé des demandes. Un examen complémentaire pourrait être fait pas les dircofis ( travaux de back office) en réclamant aux entreprises des documents manquants.

Il a été demandé à ce qu'un pas à pas soit fourni aux collègues qui seront retenus pour assurer une de ces missions de soutien, ce qu'a validé la direction en évoquant un pas à pas technique (habilitation etc) et un pas à pas méthodo. Nous avons également demandé à ce qu'un référent du service gestionnaire compétent soit désigné pour le contacter en cas de difficultés rencontrées sur le traitement de la demande.

Nous avons demandé que les portables des vérificateurs ne soient pas réquisitionnés, en tous cas pas comme cela se fait ailleurs en exigeant les mots de passe perso des agents et en sauvegardant les données du vérificateur. La direction estime qu'en se portant volontaire on évite cet écueil. Une direction (pas le Rhône) aurait ces velléités.

Une fois le recensement effectué, la direction transmettra aux Directions locales demandeuses de soutien la liste des agents volontaires.

Nous avons exigé qu'aucun objectif ne soit fixé sur ce type de mission de renfort, le travail quotidien dircofi devant être privilégié, ce qui est acté par Mme CAU.

A ce jour, la direction n'a pas d'élément sur les délais de mise en place de ces nouvelles taches notamment l'instruction des demandes de fond de soutien d'urgence des PME.

Environ 200 collègues se sont portés volontaires.

Aucune information à ce jour sur les conditions de la reprise de l'activité de contrôle fiscal après la levée du confinement.

L'ouverture de la campagne IR est reportée au 20 avril.

RESTONS EN CONTACT

N’hésitez pas à nous faire remonter vos demandes ou interrogations sur Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Retrouvez également d'autres informations sur notre site national https://solidairesfinancespubliques.org

Pendant cette période de confinement, le journal l'UNITE est ouvert à toutes et tous

Pour les adhérents, pensez à mettre à jour vos informations personnelles dans votre espace (mail perso, n°de portable).

Suite à la sortie de cette note, qui prévoit une application immédiate, les dossiers en commission ne seront comptabilisés qu'apres la tenue de la commission.

Un émoi bien naturel, à 10 jours de clore l'année statistique, a parcouru l'ensemble des vérificateurs et des chefs de brigade. A défaut de communication de la direction sur le sujet, nous avons donc demandé à Mme CAU une audience pour savoir comment elle comptait gérer l'affaire.

Elle a tenu un discours rassurant, la direction se débrouille du côté stat et le vérificateur qui a fait 13 dossier dont 3 en commission en fin d'année a bien rendu son programme. Pas de demande de substitution pour ces dossiers. Donc rien ne change, OUF ! Nous prenons avec vous acte de ces douces paroles à la veille de Noël. A ce sujet, il faut bien se dire que si Jesus vivait à notre époque , il aurait surement eu plus de mal à trouver une place en crèche !

On vous souhaite de bonnes fêtes de fin d'année.

Le gouvernement vient de reconduire la garantie individuelle du pouvoir d’achat (GIPA) pour la 12ème année consécutive. Mise en place en 2008, la GIPA doit compenser les faibles augmentations de la valeur du point d’indice qui sur la période aura quasiment été gelé en permanence The Winter is coming depuis un moment chez nous !

Le réchauffement climatique ne passe pas par la DGFIP ! Celui des esprits inventifs et réformistes si, hélas.

Ces augmentations sont tellement insuffisantes au regard de l’inflation que de nombreux fonctionnaires subissent des pertes de pouvoir d’achat (20 à 25 % sur la période). Le pouvoir d’achat, comme toute richesse, n’a de valeur que relative : un salaire peut augmenter en monnaie courante, mais baisser en valeur constante si l’inflation progresse plus rapidement !

Cette GIPA n'est aucunement garantie et pourrait être stoppée d'un simple coup de tete de notre cher ministre ...  et BOUM !  

Lyon,Rhône(69)

construit entre 1976 et 1988, la cité administrative de Lyon bénéficie d’un emplacement stratégique dans le quartier d'affaires de la Part-Dieu,très bien desservi en transports. Le site occupe une superficie de plus de 50500m² sur trois bâtiments, dont une tour «IGH»  (immeuble de grande hauteur), et abrite plus de 1800 postes de travail. Il accueille quotidiennement un large public, en hébergeant notamment le premier service des impôts des particuliers de France par le nombre d’usagers.

La cité présente toutefois un état de vétusté significatif tant au niveau de sa fonctionnalité, de son confort ou de sa sécurité.

Le projet retenu se réalisera en deux phases, au sein de la zone d’aménagement concertée de la Part Dieu en cours de réalisation et portée par la métropole de Lyon:

-La première phase, financée par ce programme de rénovation pour un montant d’environ 88M€, consistera en la construction, sur une parcelle attenante au site actuel, d'un bâtiment neuf à haute performance environnementale d'environ 20000m². Ce bâtiment viendra en remplacement de la tour IGH actuelle, dont l’état technique ne permet pas sa réhabilitation sans évacuation préalable des services;

-La seconde phase, neutre pour le budget de l’Etat, consistera en la mise en place d'un marché de partenariat pour valoriser la parcelle de la cité actuelle en confiant à un opérateur la construction d'un bâtiment de 15000m² pour le compte de l'État. Ce dernier permettra le relogement des services présents dans les autres bâtiments.

Le nouvel ensemble immobilier pourra accueillir également un service supplémentaire, actuellement installé dans le parc locatif privé (ah oui ?? Qui ??).

Cette densification est rendue possible par la construction de bâtiments flexibles et modulables (co working ?).

A sa livraison, le projet aura permis de rationaliser les surfaces de la cité en les réduisant de 30% (A la bonne heure !).

Extrait du programme P348 "renovation des cités administratives"

Bon cette fois ca a l'air officiel.