Voici le résultat des élections en Seine-Maritime:

:

Rang     Liste         Voix       Résultat            Sièges
1            FO           332       33.13%               4
2           CGT          305       30.44%               3
3      SOLIDAIRES  239       23.85%               2
4       CFDT-CFTC   126       12.57%               1

 

Voici le nom de vos élus :

 

Titulaires :

Nadine Canchel

Vincent Delisle

Suppléants :

Caroline Pawelski

Nicolas Marinier

 

Dès aujourd'hui, SOLIDAIRES Finances Publiques 76, continuera à être présent pour défendre nos missions, nos structures, nos emplois.

Dès aujourd'hui, SOLIDAIRES Finances Publiques 76, continuera à vous accompagner, à vous renseigner et à vous défendre.

Dès maintenant, n’hésitez jamais à nous contacter !

VOTRE VOIX, C’EST NOTRE FORCE !

Nous ne lâcherons rien !

Communiqué intersyndical
Retraites : prêt-es à la mobilisation

.
Les consultations en cours concernant notre système de retraite ont été une nouvelle occasion pour les organisations syndicales de faire des propositions dont aucune ne nécessite une réforme paramétrique.

Le système par répartition n’est pas en danger, y compris pour les jeunes générations. Le gouvernement instrumentalise la situation financière du système de retraites et affirme, à tort, que le recul de l’âge légal de la retraite est un impératif.


De premiers arbitrages seraient ainsi rendus en ce sens dès la mi-décembre. Au moment où le contexte social, environnemental et économique est particulièrement difficile pour une partie croissante de la population, le gouvernement, en s’entêtant, porterait l’entière responsabilité d’un conflit social majeur.


Les organisations syndicales réaffirment qu’elles sont, comme la très grande majorité de la population, fermement opposées à tout recul de l’âge légal de départ en retraite comme à toute augmentation de la durée de cotisation.

La jeunesse, déjà fortement touchée par la précarité, serait fortement impactée par ce projet. Pour l’intersyndicale, des alternatives, y compris financières, existent pour améliorer les fins de carrière et les montants des pensions tout en faisant reculer les inégalités touchant particulièrement les femmes.


Les organisations syndicales et de jeunesse ont d’ores et déjà décidé de se revoir le jour-même des annonces gouvernementales. Elles réaffirment leur détermination à construire ensemble les mobilisations passant en particulier par une première date de mobilisation unitaire avec grèves et manifestations en janvier si le gouvernement demeurait arcbouté sur son projet.

Solidaires Finances Publiques apprend le décès d'un de nos collègues du Pas de Calais, tué dans l'exercice de ses missions.

Nous ne pouvons que condamner cet acte inqualifiable et présentons à sa famille, ses proches et nos collègues du Pas-de-Calais nos plus sincères condoléances.

Sa collègue qui l'accompagnait a été bléssée et séquestrée. Nos pensées l'accompagnent également.

 une minute de silence sera organisée dans l’ensemble des services de notre direction demain mercredi 23 novembre à midi 

 

Ce 25 novembre 2022, avec toutes les femmes du monde, soyons tou·te·s ensemble mobilisé·e·s pour dire stop aux violences psychologiques, physiques, économiques ou sexuelles faites aux femmes.
En cette journée internationale de luttes contre les violences faites aux femmes, la CGT, FSU, Solidaires réaffirment leur soutien et leur solidarité à toutes les femmes et tous les peuples qui combattent les régimes autoritaires, réactionnaires et libéraux visant à toujours limiter les droits des femmes et organiser leur domination. Nos syndicats condamnent avec la plus grande fermeté les inactions des gouvernements contre ce fléau et le recours toujours impuni aux viols de femmes et de filles toujours utilisés comme arme de guerre dans les zones de conflit. Elles rappellent que l’accès à l’éducation, à la santé, à l’alimentation, au logement, au travail sont des leviers incontournables d’émancipation.
En France, le manque d’ambition politique et de moyens dédiés n’a pas permis de faire reculer les violences sexistes et sexuelles et laisse persister une situation inacceptable, celles des femmes victimes, parfois jusqu’à la mort.
La sphère du travail, loin d’être épargnée, accuse toujours des constats accablants : 1 femme sur 3 déclare avoir été victime de harcèlement sexuel au travail et, selon les chiffres 2020 du ministère chargé de l’égalité, 30% des femmes ont déjà été harcelées ou agressées sur leur lieu de travail quand 9% ont subi un viol par quelqu’un de leur milieu professionnel.
Nos organisations CGT, FSU et Solidaires exigent que le gouvernement français mette la loi en conformité avec les recommandations de la convention 190 de l’OIT. Il doit doter la législation française de mesures et de moyens ambitieux pour prévenir, contrôler et combattre les violences sexistes et sexuelles au travail.
Il faut imposer aux employeurs de mettre en oeuvre des dispositifs favorables à l’égalité professionnelle et rigoureux contre les violences faites aux femmes. Les employeurs publics ont un devoir d’exemplarité de ce point de vue et doivent renforcer l’axe 5 des plans d’action issu des accords égalité professionnelle afin que la tolérance zéro s’applique dans les trois versants de la fonction publique, les ministères de tutelle et les collectivités territoriales.
Nos organisations syndicales interpellent nos employeurs privés et publics ainsi que le gouvernement afin d’exiger la mise en oeuvre immédiate d’un grand plan de lutte contre les violences sexistes et sexuelles !
RDV le vendredi 25 novembre 2022 à 18h à Rouen
Rassemblement devant le Palais de Justice