Logo SFP 93

 

 

Bobigny le 24/11/2022,

 

Monsieur le Président,

 

Ce lundi 21 novembre, nous avons appris le meurtre de notre collègue chef de brigade, et la séquestration de l’inspectrice qui l’accompagnait.

Nos pensées vont vers Ludovic et sa famille, vers Hélène, ainsi que vers nos collègues du Pas-de-Calais.

 

Ce terrible drame nous a tétanisé.

La seule attitude à avoir, dans un premier temps, nous recueillir et rendre hommage tous ensemble à Ludovic.

 

Il y aurait tant à dire sur la mission de vérificateur impactée par une « société de confiance ».

Il y aurait tant à dire sur des incompréhensions dans nos services qui se multiplient. On les ferme et on supprime les effectifs pour privilégier le « tout internet », avec des tensions lourdes de conséquences pour les usagers comme pour les collègues.

 

Le comité technique est reconvoqué ce jour.

Nous avons reçu des documents complémentaires hier à 14h46, qui précisent quelques chiffres et qui portent quelques aménagements notamment sur la dématérialisation, les buralistes et sur les maisons France Service. Autant dire rien d’intéressant.

 

Nous vous avons déjà exprimé nos revendications lors de la première convocation, et voté contre l’ensemble des points présentés.

Nous ne voyons donc pas l’intérêt de reprendre les mêmes discussions.

 

Dans ces moments si particuliers, nous ne voulons exprimer qu'une chose : notre sidération envers des actes intolérables.

Nos pensées sont tournées vers les victimes et nos collègues.

 

Il est anormal et inconcevable de perdre la vie dans l’exercice de ses fonctions.

 

Nous continuerons, sans relâche, à combattre les politiques mortifères qui dégradent jour après jour nos missions et nos conditions de travail.

Solidaires Finances Publiques 93, comme tous les agents de la DGFiP, est profondément attristé par le drame qui s'est déroulé dans le Pas de Calais : l'assasinat d'un collègue et la séquestration d'une autre dans le cadre de leur fonction.

Dans ce moment dramatique nos pensées vont à la famille des victimes et à notre collègue profondément marquée ainsi que les collègues touchés dans ces tristes circonstances.

Solidaires Finances Publiques 93 condamne avec force les commentaires audieux sur certains réseaux sociaux.

La mission de contrôle fiscal est primordiale pour faire respecter le droit fiscal et donc l'équité fiscale pour tous nos concitoyens.

Dans cette période trouble, restons maître de nos propos et faisons attention à des possibles sollicitations journalistiques ou autres.

Tous ensemble demain midi pour se recueillir.

Solidairement,

Le Bureau de Section

Bonjour à toutes et tous,

Le bureau vous invite si ce n'est pas déjà fait à activer votre compte électeur pour les élections professionnelles qui se dérouleront du 1er au 8 décembre.

Cela ne prend que quelques minutes, le faire en amont vous évitera d'être confronté aux problèmes techniques de dernières minutes, que l'on connaît déjà (surcharge de dernières minutes).

Solidaires Finances Publiques vous a concocté un pas à pas reprenant de façon simple les étapes pour activer votre compte.

https://solidairesfinancespubliques.org/pages/elections2022/compte/

Prenez le temps de le faire, afin que vos représentants puisse faire porter vos revendications et vous défendre.

Du 1er au 8 décembre, votons Solidaires Finances Publiques pour tous les scrutins !

 

Solidaires Finances Publiques 93

 

 

Camarades,

Vous trouverez ci-dessous la liminaire du dernier comité technique qui s'est tenu mercredi, après avoir longuement débattu nous avons voté contre le SGC de St ouen, contre la fusion de la trésorerie hospitalière de Gonesse avec St denis et contre la fusion des secteurs d'assiette de certains sip , nous ne pouvons concevoir ces restructurations qui ne sont là que pour dégrader nos missions, nos emplois et nos conditions de vie au travail.
Toujours pour la défense des agents et de nos missions, nous avons à cœur de ne rien lâcher.

Solidairement
Les membres du CT

 

---

 

Déclaration liminaire au CTL du 16/11/2022

 

 

Monsieur le Président,

 

Nous sommes réunis ce 16 novembre 2022 pour notre dernier CTL de la DDFiP de Seine-Saint-Denis. Cette instance sera remplacée par une nouvelle : le CSA suite au prochain scrutin des élections professionnelles. Une nouvelle instance qui apporte son lot de questions. Une page se tourne et le moment du bilan est venu.

Cette instance a été un lieu de débat et de dialogue social très souvent houleux.

Nous avons été soucieux de défendre nos missions, nos emplois, nos structures et les conditions de travail. Nous perdons un espace d’expression mais nos revendications seront toujours présentes et nos combats resteront vigoureux.

Aujourd’hui vous nous présentez à l’ordre du jour une fusion entre 3 trésoreries : St Ouen, Epinay et Stains pour la création d’un nouveau service soit le Service de Gestion Comptable (SGC pour les intimes) de St-Ouen-sur-Seine.

Mais aussi une fusion interdépartementale entre la trésorerie de Gonesse CH et la trésorerie de St Denis CH.

Ces créations rentrent dans le cadre du NRP et nous n’en voulons toujours pas. La sauvegarde de nos missions et de nos emplois n’est pas discutable.

Les éléments, solutions et technicités que nous apportons lors des comités techniques sont bien souvent détournés pour l’application de vos réformes mortifères.

Nous continuerons de porter haut et fort les missions et les valeurs de notre maison tout en réclamant :

 

L’arrêt immédiat des suppressions d’emplois

 

L’arret immédiat des restructurations et des fermetures de service

Le retrait immédiat du NRP

L’embauche immédiate de fonctionnaires afin d’accomplir nos missions et l’arret de la contractualisation

Le maintien du maillage territorial

Renforcement du statut des fonctionnaires

Revalorisation du point d’indice

L’arrêt de la privatisation de nos missions

Retrait de la réforme des retraites