Bonjour à tous et à toutes,

La campagne de cotisations est encore ouverte et nous invitons celles et ceux qui souhaitent renouveler leur cotisation ou adhérer à le faire avant le 30 juin. En effet, à défaut de saisie dans notre logiciel, les personnes qui ne sont pas à jour dans leur cotisation perdront leurs droits à cette date. De ces droits « Adhérent » découlent l'accès aux informations réservées du site national, la réception de l'Unité et des newsletters, la possibilité d'avoir d'autres droits (correspondant, militant, trésorier, secrétaire …).

 

Nous avons également amélioré notre site local pour vous envoyer des informations plus régulièrement et la bonne mise à jour de la liste de diffusion locale dépend en partie de la mise à jour sur notre site national. Vous serez ainsi mis au courant de la progression de nos travaux en commission nationale contrôle fiscal et recherche.

 

Merci à celles et ceux qui ont déjà remis leur cotisation
En tant qu'
adhérent·e ou sympathisant·e (peut-être en devenir ?!), n'hésite pas à transmettre ce message à tes collègues.

 

Combien ? Ta cotisation ouvre droit à un crédit d'impôt de 66 %

Calcule à l'aide du barème joint à combien cela te reviendrait. pdfbareme_2021.pdf

Pourquoi cotiser ?

Parce que ta cotisation est la seule ressource du syndicat : c’est la garantie de notre indépendance !

Parce que cela te donne accès :

  • A toutes les infos du syndicat : certaines sont publiques, d'autres non !

  • Au dispositif « Prête ton concours », une aide précieuse pour les concours et sélections.

  • Au guide Pratique du Contribuable (GPC)

  • A la bonne paye, un outil qui te permet de vérifier ton bulletin de salaire

Qui cotise ?

C'est souvent dit, il ne s'agit pas de cotiser seulement pour être défendu pour une mutation, un appel sur l'évaluation… mais ça arrive, parfois plus vite qu'on le pense...

C'est aussi un acte qui défend des valeurs communes : solidarité, égalité, défense de nos missions et des moyens pour les exercer… et avec ce qui s'annonce pour la DGFIP ces prochaines années, c'est capital !

 

Nouveauté, tu peux régler par virement, à l'aide de l'IBAN ci-joint. Attention de bien compléter l'objet du virement pour être bien identifié·e et de renvoyer le bulletin d'adhésion pour mise à jour ou entrée de tes données sur notre fichier

ou l'envoyer à Rachel HUG, par courrier ou en passant au local syndical, bureau 20/22 au RDC ( à côté de la CID)

Il est possible de payer en plusieurs fois

 

Nous te remercions de bien vouloir remplir le bulletin d'adhésion ci joint si des modifications sont intervenues sur ton garde ou si tu cotises pour la première fois. pdfBulletinAdhSFP.pdf

 

Carte d'adhérent, attestations fiscales

Les cartes d'adhérent·es et l'attestation fiscale sont imprimables sur l'espace réservé du site Solidaires Finances Publiques (accessible avec ton identifiant : numéro Minefi, suivi du mot de passe, ton numéro d'adhérent ou celui que tu as choisi).

N'hésite pas à nous contacter pour toute interrogation ou difficulté, nous restons à ta disposition

 

Solidairement


Le bureau Solidaires Finances Publiques DNEF

Bonjour à toutes et à tous,

Vous en avez probablement entendu parlé : les règles sur le télétravail vont évoluées.

A la DNEF, le nouveau cadre règlementaire du télétravail va également s'appliquer. Si vous voulez des informations, lisez le document ci-joint !pdfPRESENTATION_DU_NOUVEAU_DISPOSITIF_REGLEMENTAIRE_DE_TT.pdf

En des questions ou de problèmes, la section locale reste à votre disposition.

Bonne journée

Bonjour à toutes et à tous,

Le compte-rendu du dernier CTL est disponible ici : pdfCTL_31052021.pdf

Vous pouvez le diffuser autour de vous et contacter la section locale pour toute question ou tout problème.

Bonne journée et bonne lecture.

 

Compte-rendu du CTL du 31/05/2021

 

Ce CTL (prévu le 18 mai et reporté au 31) portait sur le bilan du télétravail en période de crise sanitaire ainsi que sur le nouveau protocole en matière de télétravail applicable dès le 15 juin.

  • Bilan crise sanitaire

Ceci est un bilan matériel, le bilan humain sur les conditions de vie au travail sera examiné lors du prochain CTL le 25 juin. Il est donc important de rester en lien. D’ailleurs, nous allons venir vers vous prochainement pour une enquête : et oui encore une…  mais c’est important de recueillir régulièrement votre ressenti car il évolue et nous devons connaitre votre opinion sur ces nouvelles dispositions qui vous inspirent peut-être des craintes.

Il est à noter que le télétravail a été multiplié par 6,8 pour atteindre  88% à la DNEF avec une répartition assez équilibrée suivant la quotité télétravaillée (avec un pic sur 4 et 5 jours).

Le nombre d’agents équipés en télétravail a atteint 90 % en décembre 2020. Même si la lassitude s’est installée, on n’a pas de visibilité sur le nombre de personnes susceptibles de souhaiter rester en télétravail ni sur la quotité de jours demandées. Reste à savoir comment se fera l’équilibre entre présentiel, distanciel et répartition des différentes taches ne pouvant être dématérialisées. Le problème se  posera probablement moins que dans le réseau de par la nature de nos missions, plus individualisées.

Des mesures d’accompagnement ont été mises en place pour les agents n’étant pas revenus depuis plus de 6 mois au bureau.

La direction a commencé à fournir des téléphones portables et en a encore de disponible. C’est très utile pour cloisonner vie privée et vie professionnelle !

Un nettoyage renforcé des locaux a été assuré par la société de ménage habituelle.

  • Les nouvelles modalités d’organisation du télétravail

Elles ont  pour but d’assouplir de manière significative la mise en œuvre du télétravail et de rendre les formalités plus simples, plus accessibles et dématérialisées.

Ce protocole est national et il n’est pas prévu de pouvoir en faire une déclinaison locale ou quelque  aménagement que ce soit. Soit on peut discuter, faire évoluer le protocole, soit c’est de la simple information. Dans ce dernier cas, nous estimons que nous n’avons pas à voter. Comment voter « Pour » d’ailleurs quand  rien n’est prévu en matière de remboursement de frais engagés en télétravail,  de droit à la déconnexion,  aucune garantie apportée en matière d’accident du travail par exemple.

La direction a beau nous dire que ce nouveau dispositif n’a pas vocation à contraindre l’administration à aménager un poste de travail à domicile (c’est un choix de l’agent), il  n’en demeure pas moins qu’un forfait pour s’équiper ne ruinerait pas les finances publiques : Cf notre revendicatif teletravail GT 5 mars

remb Elec teletrav

Il n’y a pas d’urgence absolue à passer en télétravail nouvelle version pour celles et ceux qui étaient en télétravail « crise sanitaire » et qui souhaitent le rester. Seul un changement de VPN est à faire, cela pourra donc être rapide en fonction tout de même des disponibilités de la CID, que nous remercions au passage pour son implication pendant la crise. Pour celles et ceux qui n’avaient pas le bon matériel mais qui souhaitent rester en télétravail, un nouvel équipement est nécessaire car le fonctionnement en rebond depuis l’ordinateur fixe du bureau (qui est en quelque sorte un miroir du fixe)  ne pourra a priori plus s’appliquer après le 15 juin.

Il se peut qu’en cas de demande massive (si tant est que l’on assite à une vague importante de demandes, ce qui n’est pas certain),  l’obstacle  au déploiement de ce  nouveau télétravail serait la disponibilité en matériel informatique. Nouveauté : ce matériel sera lié à l’agent.

Dans ce cas de figure, la priorité sera donné aux personnes qui demandent des jours fixes.

Pour rappel, il y a trois dispositifs différents de télétravail, pouvant s’intercaler, à condition d’être deux jours par semaine au bureau minimum (reste à savoir qui décide des jours de présence ?) :

  • Des jours fixes ;
  • Des jours flottants : 12 minimum sont prévus pour chaque agent sans obligation de les utiliser nota : ils ne sont pas reportables ;
  • Des jours exceptionnels en cas de circonstances exceptionnelles.

Il est rappelé que les agents nomades n’ont pas à se mettre en position de te travail dans sirhius hors les cas prévus dans le  cadre réglementaire

Cf notre interpellation DG sur nomadisme

Les points clés :

  • Il n’y a plus de limitation de durée dans le temps et donc plus besoin de renouvellement… mais il est prévu un entretien annuel pour examiner les conditions de la mise en œuvre du télétravail ;
  • Demande dématérialisée à tout moment dans l’année (un espace dans sirhius va être créé) ;
  • A domicile ou tout autre lieu privé, à condition de pouvoir se rendre au bureau dans un délai raisonnable, estimé au lendemain pour la direction. La possibilité de se rendre dans des locaux de la DGFIP ne sera pas retenue à la DNEF ;
  • Recours possible en cas de refus… mais sous quelle forme ?

Une présentation doit être faite aux CDS le 9 juin qui devront à leur tour vous informer sur ce dispositif. La direction nous a répondu qu’elle ne souhaite pas favoriser présentiel ou distanciel, la décision doit être prise au niveau du service.

Un guide sera disponible et une e-formation sera obligatoire pour tout le personnel concerné à la DNEF.

Un bilan du télétravail sera fait en CT, CHSCT ou la nouvelle forme d’instance des deux fusionnés en concertation avec les organisations syndicales.

  • Quelques autres sujets évoqués :

Vaccination : une autorisation d’absence est  accordée pour se faire vacciner

La direction continuera de pourvoir les services en matériel de protection covid

Si vous souhaitez faire des réunions entre collègues, des liens gotomeeting peuvent être fournis par la direction.

Restauration au RIE : le gérant est en lien avec les directions de la dalle pour ajuster la prestation en fonction du nombre d’agents présents.

Les nouvelles modalités d’organisation du travail vont considérablement bouleverser nos  conditions de vie au travail. Vos élus suivent donc de très près ce sujet.

Si beaucoup d’agents pensent que cela ne changera pas leur organisation, il faut être vigilants car il y a des oublis (volontaires) sur certains sujets importants dans le protocole, ne serait-ce que par rapport au décret, (notre organisation a œuvré à le faire évoluer pour s’adapter).

Nous ne devons pas baisser la garde !

Restons en lien !

Solid web

 

Bonjour à toutes et à tous,

Tout d’abord, nous espérons que vous et vos proches allez bien.
Voici le journal du mois de mars avec les dernières nouvelles pdfjournal_mars.pdf

N'hésitez pas à diffuser ces informations autour de vous et à contacter la section locale pour toute question ou tout problème que vous pourriez rencontrer.

Enfin, n'oubliez pas qu'il est possible pour tout le monde de recevoir les publications de la section locale, pour cela il suffit de s'inscrire en allant dans l'onglet " Newsletter " de notre site SOLIDAIRES DNEF.

Bonne lecture.