Bonne rentrée à toutes et tous !

Nous espérons que vous avez tous pu profiter pleinement de vos vacances.

Nous en profitons pour souhaiter la bienvenue à tous les nouveaux collègues et leur souhaitons une bonne installation.

 

Au 1/09/2021 le département de l'Ardèche a subi la deuxième vague du NRP :

Création du SAPF

Fermeture de deux trésoreries (Tournon et Lamastre)

Fusion des SPF de Tournon et Privas

D'autres destructions sont programmées pour 2022.

Les pouvoirs publics veulent se débarrasser massivement de fonctionnaires, notamment à la DGFiP. C’est devenu une obsession qui ne s’arrête pas à la seule géographie revisitée.

Jamais nous n’avions vu une réforme aussi brutale,
Jamais un plan social de cette ampleur n'avait frappé la DGFiP,
Jamais les agents et les cadres n’avaient autant été méprisés !

Le tout dans un contexte de Covid, de réforme des retraites, de réforme des allocations chômage, de hausse des tarifs de l'énergie, de congélation du point d'indice et de campagne présidentielle…

Nous avons intérêt à avoir les batteries bien chargées et être solidaires pour affronter les mois qui viennent.

 

>> Des solutions existent pour résister !<<

 

>> Journée de mobilisation du 5/10/2021 (en cours de préparation)

Les organisations syndicales CGT- FO – FSU – Solidaires – FIDL – MNL – UNEF – UNL réunies le 30 août appellent à la mobilisation de l’ensemble des travailleur-ses du secteur privé et public, et la jeunesse, le mardi 5 octobre 2021.

image couv 11 cb426 dc53e

Elles exigent :

L’augmentation des salaires,

l’abandon définitif des contre-réformes des retraites et de l’assurance chômage,

un vrai travail avec un vrai salaire pour toutes et tous et l’égalité professionnelle femmes/hommes ;

la conditionnalité des aides publiques selon des normes sociales et environnementales permettant de préserver et de créer des emplois ;

l’arrêt des licenciements et la fin des dérogations au Code du travail et garanties collectives.

un coup d’arrêt à la précarisation de l’emploi et à la précarité des jeunes en formation et une réforme ambitieuse des bourses ;

la fin des fermetures de services, des suppressions d’emplois, du démantèlement et des privatisations dans les services publics et la fonction publique et le renforcement de leurs moyens ;

Le rétablissement de tous les droits et libertés pour la jeunesse comme pour le monde du travail.

 

>> « Plus Jamais ça! » un plan de rupture !

Le 18 janvier 2020, dans un monde frappé de stupeur et d’immobilisme par la pandémie, 8 organisations nationales, syndicales et associatives, publiaient une tribune intitulée « Plus jamais ça » pour appeler à la reconstruction d’un monde de justice sociale et environnementale.

Rapidement rejointes par une vingtaine d’autres organisations et associations, la dynamique collective « Plus jamais ça » a publié, le 26 mai 2020, un « plan de sortie de crise » composé de 34 mesures d’urgence soumises au débat public.

12 mois plus tard, plus d’une trentaine de collectifs locaux Plus jamais ça se sont librement organisés sur l’ensemble du territoire. Dans les conditions que nous avons tou·tes connues d’entraves de nos libertés fondamentales, ils ont organisé des luttes exemplaires pour faire la démonstration qu’un autre monde est non seulement urgent mais surtout possible : mobilisation pour le rétablissement des trains Perpignan-Rungis, contre l’installation d’entrepôts Amazon, pour l’accès de tou·tes à une alimentation saine…

Au niveau national, nous nous sommes uni·es pour faire entendre la voix de salarié ·es qui, comme à Chapelle Darblay ou à Grandpuits, ont élaboré des projets innovants, économiquement responsables et répondant à l’urgence sociale et environnementale.

Aujourd’hui, nous revendiquons un véritable plan de rupture.  pdfplan_de_rupture_impression-pro.pdf

Parce que l’heure n’est plus à sortir de la crise mais à rompre franchement avec tout ce qui l’a nourri et la maintient vivace : le capitalisme effréné qui détruit les emplois et les ressources naturelles, qui accentue les inégalités sociales et laisse chaque jour davantage de nos concitoyen·nes sur le bord du chemin.

Parce qu’il est urgent de rompre avec le dogme de la résilience institué par le président Macron qui promeut l’individualisme et l’adaptation quand, plus que jamais, il faut stimuler le collectif, la solidarité et nos capacités à transformer ce qui est.

Ce plan rompt précisément avec cette idéologie dévastatrice.

 

A la veille de nouvelles échéances électorales déterminantes, ces propositions ont vocation à alimenter les débats, nos mobilisations et à proposer des solutions réalistes qui répondent aux urgences tant sociales qu’environnementales.

L’alliance inédite de nos organisations nationales fait la démonstration concrète que la crise exige un arc de forces uni, seul capable de poser les mesures qui doivent être prises pour bâtir un monde humaniste, solidaire et digne.

6a292357239543cd 2176e

 

 

 

Vous trouverez ci après le compte rendu du dernier CHSCT.

A l'ordre du jour notamment :
- un point sur la situation sanitaire
- budget 2021
- projets immobiliers

pdfCompte rendu CHSCT.pdf

Bonnes vacances à toutes et à tous

Bonne lecture

N'oubliez pas de signer la pétition en ligne avant votre départ en vacances !

pdfDéclaration liminaire.pdf

pdfCompte rendu.pdf