La situation au 24 mars 2021 

 

16 départements de France sont confinés de façon plus légère que la version de mars 2020 ou octobre 2020.

 

Le Gard est sous surveillance et fait partie des départements susceptibles de basculer dans ce nouveau type de confinement qui n'ose plus dire son nom.

Les dernières statistiques départementales qui nous ont été communiquées concernant la situation sanitaire montrent une augmentation de cas positifs et cas contacts dans la DDFIP du Gard.

Concernant la vaccination, votre section Solidaires finances publiques du Gard souhaiterait que les agents de la direction qui sont en contact avec le public, puissent bénéficier des vaccinations sur la base du volontariat dès que cela sera possible, au même titre que les enseignants.

 

On vous communique de façon exhaustive les statistiques nationales sur le télétravail ainsi que  les dernières audio-conférences avec le Secrétariat Général du ministère et de la Direction Générale.

 

Les thèmes abordés :

  • Services accueillant du public
  • Le sujet de PCA : Plan Continuité de Service
  • le télétravail
  • La restauration collective
  • Les horaires variables
  • La vaccination
  • Organisation de la Campagne IR
  • Stage Pratique des contrôleurs stagiaires
  • Autorisation garde enfants

 

QUIZ Oui Oui 1866

 

langue de bois

 

 

copperfield Illusion

 

OUI-OUI, PINOCCHIO ET DAVID COPPERFIELD

 

Quel point commun entre ces trois personnages vous demanderez vous ?

A priori, pas grand-chose.

  • Le premier vit dans un monde merveilleux.
  • Le second a une fâcheuse tendance à ne pas dire la vérité.
  • Le troisième veut absolument vous faire croire à l'incroyable.

Nous vivons une époque tellement formidable que oui, c'est une réalité, nous vivons aux côtés de ces personnages, sans le savoir !

 

A en croire les articles parus dans Le Figaro, Midi Libre, le Réveil du Midi et Objectif Gard, (des articles fournis clés en main par les services communication de Bercy), le Nouveau Réseau de Proximité (NRP) est un grand bond en avant pour notre administration. Il est formidable aussi bien pour les contribuables que pour les agents. Il n'a que des avantages.

Merci oui-oui !

 

Lire article Objectifgard.com du 05 février : 25 nouveaux agents arrivent

 

pdfArticle Figaro 6 février_2020

 

 

Les documents DGFIP :

pdfAppariement 16 villes

pdffiche métiers

 

Les uns trouveront tous les renseignements demandés à quelques minutes de chez eux. Plus que la fréquence ou l’amplitude horaire, c’est la formation et les connaissances des interlocuteurs qui interrogent.

Les agents, eux, travailleront dans de meilleures conditions (sic...), sur des sites de plus grande taille (SGC, SIE et SIP fusionnés), parfois (rarement) plus près de chez eux. Et si ce n'est pas le cas, l'administration, généreuse, leur octroiera une prime pour faire passer la pilule, comme elle a déjà acheté le silence des comptables, compensation bien dérisoire et ponctuelle pour bon nombre d’agents.

Mais le NRP ne s’arrête pas là. C'est aussi le moyen de vider (un peu) Bercy et d’envoyer en province des services qui ne sont pas indispensables à Paris ou de créer, c’est à la mode, des services d’appui.

Oui vous savez, ils créent des services pour aider des services où ils suppriment des postes. Mais bien sûr que c’est logique. C’est ce qu’on appelle pudiquement la dé-métropolisation.

A coup de 25, 30 ou 50 agents par nouvelle ville choisie, ils vous font croire à grand renfort de communication médiatique que la DGFIP se développe et se rapproche de son électorat, pardon, de ses contribuables (oui, les gilets jaunes sont passés par là…).

 

Prenons l’exemple du Gard.

Lors du CTL emploi du 19 Janvier dernier, l’un des points à l’ordre du jour -pour information- était :

  • relocalisation des services des métropoles.

 

On se dit, super, on va apprendre des choses.

En fait…

Vos représentants : « vous savez quel service arrive ? »   Direction  : "NON"

Vos représentants : « vous savez combien d’agents arrivent ? »   Direction  : "NON"

Vos représentants : « vous savez quand le service sera implanté ? »   Direction  : "NON"

Vos représentants : « vous savez où il sera implanté ? » Direction  : " NON"

 

On a envie de dire : c’est une blague ? Eh bien non….

Là, on se dit qu’on ne peut difficilement tomber plus bas.

 

Eh bien en fait si, on peut continuer à creuser, et c’est là que Pinocchio entre en scène :

 

Dans une publication officielle de Bercy sur le NRP, ainsi que dans un article du Figaro daté du 6 février, soit à peine 15 jours après cette scène surréaliste sur la dé-métropolisation, on apprend que parmi les villes choisies figure Nîmes (seule information fiable, mais à la base non communiquée par notre direction locale).

 

Le service qui sera implanté au 01/09/2023 sera une antenne (perenne ?) du SIE de

….Montpellier !!!! constitué de 25 personnes.

 

 

Ce qui soit dit au passage, ne compensera même pas les suppressions de postes de 2020 et 2021, au nombre de 27 pour la direction du Gard !

 

 

Dans l'article d'Objectif Gard, notre députée Françoise DUMAS déclarait : "je suis intervenue dès février 2020 auprès de Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, et d’Olivier Dussopt, Ministre délégué chargé des Comptes publics, pour soutenir ce dossier et faire valoir les atouts de Nîmes. Je me réjouis de cette nouvelle importante pour notre territoire. Elle permet de rapprocher les administrations de nos concitoyens et de renforcer le service public de proximité, au profit de tous les gardois."

 

Madame DUMAS, manifestement, ce service ne sera pas au bénéfice des gardois puisqu'il sera en renfort pour le  SIE de Montpellier. (sic...)

 

 

Après les antennes SIP et SIE rattachées au SIP ou SIE d’une direction, la DGFIP fait encore plus fort, une antenne située dans une autre direction.

 

Cela préfigure la mise en place de services à taille régionale.

 

La morale de cette anecdote, car au final soyons honnêtes, ce n’est qu’une histoire sans réelles conséquences, est au choix :

1/ la direction a voulu nous faire marrer lors du dernier CTL avec un sujet sur lequel ils n’avaient aucune information (99 % de doutes),

2/ la direction possédait déjà bon nombres d’informations, plus ou moins précises, qu’elle ne souhaitait pas partager avec vos représentants (0 % de doute).

 

En tout état de cause, ils étaient bien  obligé d'aborder ce sujet, conscient que cela avait déjà« fuité » dans la presse.

Donc pour avoir des informations fiables, il est préférable de lire la presse économique ou les indiscrétions que vos OS peuvent avoir et qui viennent directement de Bercy.

 

Notre directeur nous assure à longueur d’échange de sa volonté d’avoir un dialogue social de qualité. Les faits sont têtus. Nous découvrons dans la presse au fur et à mesure des articles de journaux.

 

On ne peut pas croire qu’un directeur départemental ait été  mis à l’écart de ce genre d’information jusqu'ici.

 

Alors, assez de langue de bois et plus de respect pour votre personnel et leurs représentants monsieur le directeur.

 

La période actuelle demande plus de concorde que de cachotteries.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Joyeux Noël !

 

Père Noël

 

Pour les cadeaux ce n'est pas sur la DGFIP qu'il faudra compter.

 

 Jérome Père Noël

 

Malgré les remerciements de nos Ministres et Directeur Général, pour notre implication, notre travail formidable durant la crise sanitaire qui n'est malheureusement pas terminée, nous payons toujours le plus lourd tribut dans les suppressions d'emplois de la Fonction Publique. La brosse à reluire et le bâton…

Toutes les catégories d'emplois et tous les services sont appelés à contribuer à l'effort de suppressions, y compris les services centraux.
Toutefois en 2021, les départements ne devront pas localiser de suppressions d'emplois dans les SPF, sauf exception justifiée par une analyse métier validée au niveau des délégations. Cette décision doit permettre d’aider les SPF à retrouver de meilleurs délais de publication et doit faciliter également la mise en place des SAPF.

Le Gard comptera donc au 1er septembre 2021, 18 agents de moins.

-1 IDIV CN 

-1 A 

- 8 B 

- 8 C

 

La répartition des suppression d'emplois pour  les services sera connu lors de la tenue du prochain CTL de janvier prochain.

 

Merci Emmanuel, merci Jean, merci Gérald, merci Olivier, merci Jérôme.

 

Nous envoyons régulièrement des lettres d'information sur vos boîtes mail professionnelles afin de vous tenir au courant des dernières actus sur notre site local.

Il est possible que vous ne puissiez pas accéder aux articles en cliquant directement sur le lien du texte et qu'un message vous indiquant que "vous ne pouvez pas accéder à cette page" s'affiche. C'est le souci que nous rencontrons avec Internet Explorer.

Pas de panique, voici la solution :

  • Cliquez sur le menu démarrer en bas à gauche de votre bureau.
  • Cliquez sur Paramètres (icône engrenage)

paramètres

  • Une nouvelle fenêtre s'ouvre. Allez dans la rubrique Applications.
  • Cliquez dans le bandeau à gauche sur Applications par défaut.
  • Cliquez ensuite sur le navigateur web.

application par défaut

  • Sélectionnez Mozilla Firefox.

 

choix firefox

  • Fermer toutes les fenêtres.

Maintenant, vous pourrez consulter les liens apparaissant dans nos lettres d'information en toute quiétude !!

N'hésitez pas à nous contacter en cas de souci persistant.