La mission contrôle fiscal est un maillon essentiel des missions de la Dgfip.

À l’instar des autres missions elle connaît une évolution tant dans son organisation que dans sa philosophie. Les « avancées » législatives dixit le gouvernement, l’apparition de nouveaux indicateurs, la diversification des procédures ont modifié, parfois même transformé nos métiers avec souvent de fortes conséquences sur nos conditions de travail.

Dans cette période, la DG aborde peu l’avenir du réseau contrôle fiscal ce qui laisse les agents et les agentes dans une incertitude lourde quant à leur devenir. Il est essentiel qu’ils et elles puissent exprimer leur ressenti pour peser sur les décisions.

Solidaires Finances Publiques souhaite aujourd’hui faire un état des lieux du contrôle fiscal à partir des remontées des acteurs et des actrices du contrôle, sur le terrain, dans les services.

Faire un état des lieux, dégager le ressenti des acteurs et des actrices du contrôle fiscal pour permettre de mettre en avant et d’étayer concrètement un revendicatif tant au niveau de la DG qu’à l’adresse des élu·es, des médias et des citoyennes et citoyens. Il s’agit d’obtenir de réelles améliorations dans l’exercice de la mission.

Pour ce faire, nous vous proposons d’échanger sur vos missions à travers un questionnaire anonyme pour lequel nous nous engageons à faire un compte rendu accessible à tous.

Plus vous serez nombreux à répondre, plus cette démarche aura d'impact.

Merci d'avance à tous

https://consultation.solidairesfinancespubliques.org/index.php/315637?lang=fr

La section Solidaires Finances Publiques vous invite à participer à la journée de grève et d'action du mardi 5 octobre prochain organisée par une large intersyndicale.
Vous trouverez ci-dessous des renvois aux différentes informations de notre bureau national sur cette journée:

Le 5 octobre une grève interprofessionnelle nécessaire et indispensable à la DGFiP

L'Action sociale n'est ni luxe ni un confort, c'est une absolue nécessité !

Contrôle fiscal : Le mépris pour les personnels, la suffisance dans l’insuffisance pour les missions ça suffit !!!

Nous attirons aussi vote attention que la DG a ouvert une période de négociations indemnitaires (message sur ulysse du 20 septembre)
Sans être dupe au regard de la période, Solidaires prend pleinement part à ces échanges en portant notamment notre revendicatif:
https://solidairesfinancespubliques.org/vie-des-agents/carriere/remuneration/4370-ouverture-d-une-negociation-dgfip.html
Aussi il apparaît important de pleinement réussir cette journée du 5 octobre pour permettre à nos camarades d'obtenir le maximum pour nous.

 

Manifestation à Paris 14H place de la République

A l’appel de l’intersyndicale interprofessionnelle et d’organisations de jeunesse le 5 octobre est une journée de mobilisation et de grève dans le secteur privé comme dans le secteur public.

Solidaires Finances Publiques s’inscrit pleinement dans cette journée de mobilisation et de grève et partage l’ensemble des revendications interprofessionnelles ainsi que celles revendiquées par l’intersyndicale de la Fonction publique qui appelle les personnels à se mobiliser ce 5 octobre.

 

HMI ce mardi 28 septembre 2021 à 13h45 en salle des relais.

 

Fini le « en même temps » bricolage et précipitation

Des agents-es seuls dans la tempête, dans le creux de la vague, pas de plan de navigation voire pas de capitaine.

Fini le « en même temps » surcharge et ingratitude

Des missions supplémentaires dont certaines dites prioritaires et des objectifs par ailleurs maintenus, des bâtons dans les roues avec la loi ESSOC et son long cortège de déclinaisons toutes aussi néfastes à un contrôle fiscal juste et de qualité.

Une absence d’ambition et donc de moyens pour lutter contre la fraude fiscale.

Des agents sous pression, taillables et corvéables à merci, manque de respect, carrières et rémunération en berne.

Nous exigeons pour tous et toutes le respect, le droit à la dignité :

Des moyens dignes

  • Une informatique qui soit à la hauteur des enjeux

  • Des moyens humains suffisants, pérennes, et non des contractuels recrutables et jetables au fil de l’eau

  • Une formation professionnelle initiale et continue de qualité

  • Des structures présentes sur tout le territoire en maintenant l’intégralité de leurs missions

  • Confiance, initiative et absence de formatage

Une carrière digne

  • Promotions massives

  • Plans de qualification et de promotions internes ambitieux

Une rémunération digne

  • Revalorisation du point d’indice

  • Revalorisation des grilles indiciaires

  • Revalorisation des primes ACF à hauteur de 90 euros par mois pour tous les personnels

  • Revalorisation de l’indemnité mensuelle de technicité à 200 euros

  • Retrait de la notion de mérite dans la rémunération et dans les avancements

 

pdfSolidaires_Fip_28sept.pdf

La pétition intersyndicale pour que les agents de la DIRCOFI IDF bénéficie de la prime de fidélisation est toujours d'actualité.

Nous vous ré-invitons donc à la signer massivement.

1. En ligne via le site mes opinions, site qui a la reconnaissance du CESE et déjà utilisé par nos organisations nationales

https://www.mesopinions.com/petition/politique/petition-obtention-prime-fidelisation/135319

2. Par envoi de mail sur l’adresse : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

(imprimer le texte, le signer le scanner et l'envoyer)

3. Par sa remise papier à un représentant des personnels

https://sections.solidairesfinancespubliques.info/b11/files/b11/documents/undefined/2021/petition-primefidelisation.pdf

 

Pour rappel:

Prime de fidélisation en Seine-Saint-Denis: Un combat contre l’exclusion.

 

Et nous vous invitons également à participer à la journée de grève du 5 octobre prochain.