Actualités

Dans la droite ligne des actions menées depuis plusieurs mois pour tenter de contrer le projet de "géographie revisitée" (ou "nouveau réseau de proximité") au niveau local, l'intersyndicale du 06 s'est de nouveau réunie afin de rédiger un communiqué de presse commun.

Le directeur départemental (Claude BRECHARD) s'empresse de rencontrer les élus pour leur vendre la réforme (ordre de la DG) ? Nous les interpellons également. Les députés et les présidents d'associations de maires dans un premier temps, puis les maires des communes directement impactées par le projet (lire le compte-rendu ici).

Le DDFIP se répand dans la presse (lire l'article de Nice Matin du 28 juin 2019) en détournant la vérité tout au long de son interview (ordre du DG) ? Nous répondons en envoyant un communiqué de presse aux médias locaux (Nice Matin, France Bleu Azur et France 3 Côte d'Azur) afin de rétablir les faits.

Vous trouverez ci-après le texte intégral de notre communiqué de presse. Nous espérons être contacté par les rédactions afin de leur expliquer le détail de la réforme.

Le 10 avril dernier, bien avant la publication des cartes de la « géographie revisitée » pour notre département, l'intersyndicale envoyait un courrier aux députés des 9 circonscriptions des Alpes Maritimes ainsi qu’aux présidents de l’ADM 06 (Association Des Maires du 06) et de l’ADMR 06 (Association Des Maires Ruraux du 06). Pour rappel.

Dans l'intervalle, 4 députés nous ont reçu : Eric Pauget (LR – 7eme circonscription Antibes), Marine BRENIER (LR – 5eme circonscription Nice et arrière-pays), Laurence Trastour-Isnart (LR – 6eme circonscription Cagnes sur Mer) et Cédric ROUSSEL (LREM – 3eme circonscription Nice).
Le président de l'AMDR 06, Jean-Paul David, nous a également accordé une audience.
Loïc Dombreval (LREM – arrière-pays) nous avait donné rendez-vous mais s'est finalement désisté peu après la diffusion des cartes (de là à y voir un lien de cause à effet...).

Le résultat de ces entrevues est très mitigé...

Hier matin (4 juillet 2019) s'est tenue la réunion du Comité Technique Local de la DDFIP des Alpes maritimes.
Comme prévu, FO a lu une déclaration et a immédiatement quitté la séance.
Le reste de l'intersyndicale (Solidaires, CGT et CFDT), qui avait décidé de siéger, a lu sa propre déclaration liminaire rédigée en commun et publiée hier matin sur notre site.
(Consultable ici : https://sections.solidairesfinancespubliques.info/060/actualite/ctl/111-comite-technique-local-du-4-juillet-2019-2eme-convocation.html).

L'ordre du jour de ce CTL devait aborder les points suivants pour « avis » (comprendre « vote ») :

  • approbation des PV des précédents CTL ;
  • bilan 2018 et perspective 2019 de la formation professionnelle ;
  • budget : bilan 2018 et prévisionnel 2019 ;
  • règlement intérieur du SIE Nice Extérieur Paillon (fusionné au 01/01/2019)
  • cahiers de consignes des gardiens concierges

+ d'autres sujets (rapport d'activité, point immobilier et question diverses) pour « information ».

À l'heure ou vous pouvez consulter cette publication débute la réunion du Comité Technique Local de la DDFIP des Alpes Maritimes.
Après un boycott le 19 juin 2019 dernier, ce CTL se réuni donc en 2eme convocation.

FO a décidé de lire une déclaration et de quitter la séance.

Solidaires Finances Publiques, la CGT et la CFDT quant à eux, ont décidé de siéger lors de cette instance. En effet, aucun CTL n'a pu se tenir depuis le 15 janvier dernier. Le départ de l'ancien DDFIP (Gilles GAUTHIER), la période d’intérim assurée par Mme MARCHAND, l'arrivée tardive du nouveau Directeur (Claude BRECHARD) au mois de mai et enfin, un calendrier surchargé en juin (CHS, et CAPL A, B et C d'affectation locale et de révision des évaluations) n'a pas aidé.

Un compte-rendu vous sera fait demain sur le contenu de cette réunion.

En attendant, vous pouvez déjà lire en avant première la déclaration liminaire rédigée et lue en intersyndicale.