Le DG a commencé par un point d’actualités et a indiqué :

  • on est revenu à des niveaux présentiels très élevés, environ 85 % de présent·es physiquement dans les services, c’est pour lui logique et cohérent. En outre, l’interruption d’activité occasionne des redémarrages plus ou moins rapides selon les sphères mais cela est normal,
  • un audit est en cours de réalisation afin d'expertiser la qualité du dispositif sanitaire mis en place pendant la crise. Il n'est pas encore arrivé à son terme, mais à ce stade aucun point d'alerte n'a été détecté,
  • sur les équipements pour favoriser le télétravail, 40 % des agent.es devraient être équipés d'un portable d'ici à la fin de l'année, cela est rendu financièrement possible  par un certain nombre d’atonies dans les dépenses pendant la crise. Avec 40 % d'agents équipés, on sera proche du nombre d’agents en activité durant le confinement,
  • cas particuliers de Mayotte et de la Guyane qui sont en grande difficulté face à la contamination au covid19. Un cas a été déclaré au SIP de Cayenne, le service est fermé, l’administration a une vigilance particulière sur ces 2 départements. Dans le cadre de la protection sanitaire des agent.es, la DG essaie de leur faire parvenir du matériel informatique mais rencontre des problèmes logistiques.

Manif 30 juin à Nantes
Des milliers de personnes pour l'hôpital, la santé et ses personnels du public comme du privé
#onoubliepas
#plusjamaisca
@solidaires44
Credit photos Didier raynaud
@https://photos.app.goo.gl/x48EoWVzwMvzi9sU6

Ci-dessous le communiqué de Solidaires Fonction Publique sur le projet de la Fonction Publique sur le nombre d'Autorisations d'Absence pour gardes d'enfants malades.

Ci-dessous le communiqué de presse relatif relatif aux arrêts de la Cour Administrative d'Appel de Nantes du 30 juin

pdfArrets-CourAdministrativeAppel-Compres-30juin20.pdf