rubon187 8e94f eb17d

Samedi 27 novembre à midi, Solidaires Finances publiques et la CGT Finances Publiques ont participé et sont intervenus par les voies de leurs secrétaires, lors d’un rassemblement d’ATTAC 58 (Association pour la taxation des transactions financières et pour l'action citoyenne).

L’association avait organisé un rassemblement devant le fast-food, du centre-ville de Nevers, dans le cadre sa campagne nationale de lutte contre la fraude et l’évasion fiscale, car ce géant de la mal-bouffe est accusé de fraude fiscal.

Durant ce rassemblement, ATTAC a remis à nos deux syndicats, deux boites recouverts de faux billets, symbolisant l’argent fraudé. Nous nous sommes engagés à les remettre à notre directeur, comme acompte des impôts, dû par cette multinationale.

 

Leur combat est le nôtre, car moins de recettes fiscales, c’est moins d’écoles, de lits d’hôpitaux, de routes entretenues, etc... Bref MOINS DE SERVICE PUBLIC !!!

Et par conséquence, ce sont des suppressions de sites et de postes d’agent et le gel du point d’indice à la DGFiP comme dans les autres administrations.

 

Le résultat : nos services sont prêts à exploser, certains de nos collègues sont à bout, proche du burn-out et la baisse constante de notre pouvoir d’achat, qui diminue aussi vite que l’inflation et les dividendes des actionnaires augmentent.

 

De fait, ce fut là une occasion, pour nos deux syndicats, de valoriser et de défendre le travail et la compétence de chaque agent de notre administration.

De dénoncer l’hypocrisie gouvernementale, qui prétend lutter contre ces deux fléaux, tout en s’acharnant à nous détruire, nous étouffer, métier après métier, service après service, agent après agent.

pdfIntervention_2021avec_intervention_attac-1.pdf

Copie de IMG 6957

Copie de IMG 6988

Copie de IMG 6990

Copie de IMG 6998

Copie de IMG 6982

1 - point budgétaire

 

Le budget initial de 38 337,50 € devrait être encore une fois utilisé.

 

Nouvelles actions :

  • achat de 4 défibrillateurs

  • achat de claviers ergonomiques

  • financement d'un exercice incendie par un professionnel sur le site de l'ENFIP

  • achat de coussins ergonomiques pour test. Ceux-ci seraient peut-être plus pratiques d’utilisation que les sièges-ballons et permettraient aux télétravailleurs d’en bénéficier (aval du médecin de prévention)

  • achat de sièges-ballons sur demande des agents suite aux expérimentations jugées satisfaisantes

  • maintenance des défibrillateurs, renouvellement des électrodes sur tous les sites et achat d’électrodes pour enfants

  • achat d’un nouveau désinsectiseur à Château-Chinon (le traitement anti-mouches sera renouvelé au printemps prochain)

  • achat de garrots tourniquets pour l'ensemble des sites de la DDFIP et de l’ENFIP

  • achats de distributeurs essuie-main supplémentaires pour tous les sites

  • achat de tapis de souris ergonomiques avec gel

  • achat de mugs isothermes pour l'ensemble des agents de la DDFIP et de l'ENFIP (y compris ceux du futur CDC)

  • suite à l’aménagement d’un poste de travail préconisé par le médecin du travail, achat d'un sac à roulette pour ordinateur portable pour un agent à l’ENFIP

  • proposition d’achat de trousses de 1er secours pour les agents BERKANI suite à leur formation aux gestes de 1er secours.

 

 

2 - suivi des travaux du comité

 

  • Suite à notre demande d’organisation d’un déplacement au centre d’examen de santé d’Auxerre pour un bilan de santé, des contacts ont été pris par l’assistante de prévention. Il s’avère que le bilan de santé pourra être réalisé sur Nevers avec l’octroi d’une autorisation d’absence.

    Pour les collègues des sites extérieurs, le bilan pourra être réalisé au choix sur Auxerre ou Nevers (à voir pour Autun) avec remboursement des frais de déplacement.

  • Concernant le remboursement des frais de déplacement pour un rendez-vous avec l’assistante sociale ou la psychologue, l’agent doit contacter le service RH en précisant la date et l’heure du rendez-vous pour que le service RH établisse l’ordre de mission nécessaire au remboursement.

  • Actuellement, 3 agents de la DDFIP sont en Congé de Longue Maladie, 3 en Congé de Longue Durée et 1 en temps partiel thérapeutique.

  • Les représentants du personnel ont rappelé la nécessité de revoir l’accès des personnes à mobilité réduite du site de Baynac.

 

 

 

Point COVID :

 

  • La société ONET continue d'effectuer des prestations particulières liées de la situation COVID (nettoyage de la salle de restauration et de réunion).

  • Une nouvelle distribution de masque est prévue pour les agents. Une commande est en cours auprès d'une société française.

  • Actuellement, il y a 5 cas d’isolement dont 2 cas contacts à la DDFIP et 1 cas d’isolement d’agent permanent et 1 stagiaire positif à l’ENFIP

    Un rappel des préconisations qui restent de mise pour les cas contacts, pour la garde d'enfants malades ou dont la classe est fermée…, sera effectué.

    Pour information : un agent malade ou cas contact doit rester chez lui et prévenir son chef de service qui lui-même doit informer la Direction qui prend contact avec le médecin de prévention seul habilité à prendre une décision.

    La direction affirme faire preuve d'une grande clémence quant à l’attribution d’autorisation d’absence. Aussi, n'hésitez pas à faire part de vos difficultés éventuelles à vos représentants.

  • Le représentant de l'ENFIP a également fait part des précautions appliquées tant vis à vis des stagiaires ( fiche de rappel des règles sanitaires jointe à la convocation), que des personnels, notamment en ce qui concerne la cantine (une signalétique est mise en place sur les tables utilisables).

 

 

3 - fiches de signalement

 

Elles sont en forte augmentation, surtout sur les dernières semaines, et particulièrement à l’accueil de Camille Baynac où les forces de l’ordre ont dû intervenir.

De plus, une main courante a été déposée.

La prestation du vigile sur Camille Baynac est maintenue.

Les représentants du personnel ont réaffirmé l’importance d’une présence régulière de chefs de service à l’accueil. Le Président s’est engagé à faire une note en ce sens.

 

Il est rappelé l'importance de signaler tout incident, même en différé.

Toutes les fiches tant, vis à vis des contribuables qu’entre collègues, sont importantes et examinées avec soin.

 

Les représentants du personnel ont rappelé les incidences des réformes en cours sur la situation des agents et des contribuables, générant au-delà des aspects fiscaux des tensions et des interrogations.

 

 

4 - médecine de prévention

 

En l'absence du docteur AROUL, la direction nous a communiqué le nombre de visites réalisées depuis son arrivée soit, 43 entretiens dont 31 en présentiel et 12 en téléconsultation.

 

Pour les 3 dernières semaines de l'année les rendez-vous seront assurés uniquement en téléconsultations.

Les représentants du personnel ont redemandé que les visites en présentiel sur les sites extérieurs reprennent.

 

Comme tous les ans depuis de nombreuses années, tel le beaujolais nouveau, notre direction vient de nous annoncé, en vu du CTL du 26 novembre, le millésime des fermetures de service pour 2022.
Ainsi l'année prochaine notre direction nous propose de "déguster" :

  • la fermeture de la trésorerie de Decize au 31/08/2022, rattaché au SGC de Nevers
  • la fermeture de la trésorerie de Clamecy au 31/08/2022, rattaché au SGC de Cosne
  • la fermeture de la trésorerie de St-Pierre-le-Moutier au 31/12/2022, rattaché au SGC de Nevers
  • et la fermeture du SIP de Clamecy au 31/12/2022, rattaché au SIP de Nevers

Contrairement au beaujolais, qui change de goût chaque année, cette nouvelle cuvée, comme toutes les autres, aura un goût amer avec des relents de "destruction de service public", pour tous les agents.

  Avant-propos

 

Le Dr Aroul nous a été présenté en début de séance. Il sera présent le mercredi après-midi et le jeudi, une semaine sur deux. Les rendez-vous seront à prendre auprès de la DDFiP 58, via la messagerie de Mme Platon Lydia.

 

1- Présentation Compte-Rendu d’Activité 2020

 

Suite de la crise sanitaire, l’activité du CDAS a beaucoup diminué. Cependant l’ensemble du budget CAL a été dépensé, comme suit :

 

  • 2 300,00 € pour les consultations psychologue

  • 8 052,31 € pour les actions pour renforcer les liens avec les agents (chèque cadeau)

  • 247,00 € pour les actions solidaires

  • 4 434,71 € pour l’arbre de Noël

Sachant que, le nombre de bénéficiaires du CAL a augmenté de 886 en 2019 à 1158 en 2020.

 

2- Restauration : le point

 

De même, le nombre de repas servit dans les 3 sites des finances et la RIA a fortement diminué, de 30 291 repas en 2019 à 13 792 en 2020, soit par jour :

 

  • AGRAG : 98 en 2019 à 59 en 2020

  • ARAIN : 41 en 2019 à 32 en 2020

  • RACINE : 16 en 2019 à 11 en 2020

 

 

3- Réforme du réseau d’action sociale

 

Pour le moment, des groupes de travail au niveau national sont formés pour discuter de l’évolution du réseau de l’action social.

 

4- CAL : le point et détermination des actions à mener fin 2021

 

Pour la fin d’année, les actions qui ont été décidées, sont :

  • Le repas des retraités,

  • La venue des retraités à l’arbre de Noël

  • Une sortie libre en bus à Paris.