On retient et on participe :

jeudi 23 janvier, retraite aux flambeaux à 18H30 au Castillet à Perpignan.

vendredi 24 janvier, manifestation à 10H30 place de Catalogne à Perpignan.

Les tracts dans la suite de l'article.

⚠️ RAPPEL, RAPPEL, RAPPEL ⚠️ 

En raison des intempéries (pluies violentes et fortes rafales de vent) en cours, nous vous demandons à tous la plus grande prudence au cours de vos déplacements.

S'il s'avérait nécessaire pour vous de regagner votre domicile, surtout n'hésitez pas à le faire après en avoir informé au préalable votre chef de service. La Direction ayant communiqué favorablement en ce sens.

RENDEZ-VOUS LE JEUDI 16 JANVIER DEVANT LA DIRECTION ARAGO A 10H00 POUR UN DEPART GROUPE

 

RAPPEL IMPORTANT DU DISCOURS D'EMMANUEL MACRON LE 25 AVRIL 2019
"Est-ce qu'il faut reculer l'âge légal qui est aujourd'hui à 62 ans ? Je ne crois pas pour deux raisons. La première, c'est que je me suis engagé à ne pas le faire. Et je pense que c'est mieux, sur un sujet aussi important, de faire ce qu'on a dit. Et pourquoi ? Parce qu'on fait une réforme beaucoup plus large, beaucoup plus profonde, qui va permettre de corriger les vraies injustices du système. Et ça, c'est beaucoup plus profond, plus ambitieux, il ne faut pas le compromettre en bougeant l'âge légal. Et puis la deuxième raison, c'est que tant qu'on n'a pas réglé le problème du chômage dans notre pays, franchement, ce serait assez hypocrite de décaler l'âge légal. Je veux dire : quand, aujourd'hui, on est peu qualifié, quand on vit dans une région qui est en difficulté industrielle, quand on est soi-même en difficulté, qu'on a une carrière fracturée, bon courage, déjà, pour arriver à 62 ans".
  
Il aura fallu un mois de blocage dans le pays pour arriver à seulement suspendre la mesure de l'âge pivot qu'Emmanuel Macron s'était engagé à ne pas mettre sur la table !!
Et avec ça, on devrait être content ?? Surtout quand on sait que cette mesure reviendra en plus par ordonnance, si le MEDEF et les organisations syndicales ne se mettent pas d'accord... Ce que tout le monde sait déjà !!
 
PENDANT CE TEMPS LA,  LE GOUVERNEMENT LAISSE POURRIR LE MOUVEMENT.
CE N'EST PAS PAR LE MENSONGE ET LA DIVISION QU'UNE DEMOCRATIE REPOND AUX MOUVEMENTS SOCIAUX ! 

Venez -sans perdre un jour de salaire- mercredi soir 18h au Castillet soutenir le moral de ceux qui ont eux perdu un mois de salaire. Une retraite aux flambeaux est organisée pour ne pas laisser les retraites partir en lambeaux !

La campagne compte épargne-temps (CET) 2020 a débuté le mercredi 8 janvier, et finit le vendredi 31 janvier 2020.

Vous pouvez alimenter votre CET des jours de congés / ARTT / jours de fractionnement 2019 non consommés ainsi que des congés de report 2019 sur 2020.

Vous pouvez également réaliser votre choix d'option (maintien de jours sur le CET - indemnisation - versement au régime de retraite additionnelle de la Fonction publique).

Pour réaliser ces opérations, rendez-vous dans votre espace agent SIRHIUS depuis « Mon Espace RH ».

Nous appelons votre attention sur les points suivants :

  • vous devez réaliser l’alimentation et l'option dès que possible et au plus tard le 31 janvier 2020 délai de rigueur ;

  • vous pouvez saisir l'alimentation et l'option le même jour ;

  • l'option est obligatoire en cas de CET supérieur à 15 jours, même en l'absence d'alimentation ;

  • vous devez vous assurer, lors de la saisie, que vous avez bien validé (en cliquant sur soumettre) votre demande d’alimentation et/ou d'option. Un message de confirmation vous indique que votre action a bien été prise en compte ;

  • l'alimentation et l'option, une fois validées dans SIRHIUS, sont définitives même si la date du 31 janvier n'est pas encore dépassée. Vous devez donc être certain de votre choix lors de la validation dans SIRHIUS ;

  • à défaut d'option validée avant le 31 janvier 2020 inclus, tous les jours détenus sur le CET, au-delà de 15, sont versés au régime de retraite additionnelle de la Fonction publique (RAFP) pour les agents titulaires (et indemnisés pour les contractuels);

  • aucune demande d'alimentation ou d'option ne sera acceptée après le 31 janvier 2020.


Pour toute question relative à cette campagne CET, vous pouvez nous contacter.
 

Pour votre information :

En 2017 à la DGFIP, on dénombrait plus de 1,5 million de jours placés sur les comptes épargne temps, ce qui démontre que, face à la charge de travail et à la baisse des moyens, les agents des Finances publiques ont effectué de très nombreuses heures supplémentaires. Pire, celles-ci sont parfois écrétées, et donc perdues pour les agents. Sur la même période, on dénombrait 400 000 heures perdues, ce qui représente près de 250 emplois à temps plein… Et encore, il ne s’agit ici que des données comptabilisées, les agents travaillant sous le régime du forfait étant par nature exclus du décompte...

Ne perdez plus votre temps à essayer de le gagner, mais surtout, profitez-en pour vivre !!