Pour rappel, voici les raisons de l'appel intersyndical à la journée de grève de ce jour :

Contre le démantèlement des services et des missions de la DGFIP, la loi de la Transformation et la remise en cause du statut de la Fonction publique, le plan Darmanin dit le « Nouveau Réseau de proximité », les suppressions d’emplois, les règles de mobilité professionnelle, la dégradation des conditions de travail, la politique salariale comme le gel de la valeur du point d'indice et le projet de rémunération au mérite, la suppression du jour de carence.

Et voici les résultats sur le département :

27,17 %

Par catégorie :

A+ 10,87 %, A 14,77 %, B 33,65 %, C 31,36 %

Un grand merci à l'ensemble des collègues qui se sont mobilisés et ont répondu présents à ce rassemblement ! Et les autres...

Une délégation, composée des secrétaires de l'intersyndicale et de collègues douaniers venus soutenir notre action, a été reçue par le chef de cabinet du préfet (qui est egalement sous-préfet). Les délibérations s'opposant à cette réforme de l'ensemble des élus du département ainsi que les pétitions signées par les citoyens pour le maintien d'un service public de proximité et de qualité lui ont été remises. La situation du département a largement été exposée : le manque de personnel, les soucis organisationnels, l'impact de cette réforme pour les agents, la population et les élus locaux ainsi que l'attitude de notre directeur départementeur. Pas d'expression ou de commentaire en retour, un simple engagement de faire remonter ces informations.

Analyse à chaud :

Si nous voulons défendre nos emplois, nos missions, notre service public, il va falloir se décider à se battre sérieusement !! Nous comprenons qu'une journée de grève de 24h n'est pas suffisant, nous entendons qu'une grève reconductible peut être compliquée financièrement, mais nous ne pouvons pas laisser gagner la résignation, l'attentisme et l'individualisme face aux attaques que nous subissons depuis de trop nombreuses années !!

Alors pour tous les collègues qui passent leur temps à dénigrer l'action syndicale, à estimer qu'il y a autre chose à faire et à raler en permanence au détour d'un couloir, soyez forces de proposition, d'action et d'expression ! Arrêtez de vous soumettre, ce qui finira par ressembler à de la servilité, et qui vous empêchera de vous plaindre si nous tous n'arrivions pas à contrer ce projet destructeur.

Les regrets sont le panache de ceux qui ne font rien...

IMG 2530

IMG 2531

IMG 2532

Tous au rendez-vous à 9h devant la direction des PO !

Dans le cadre de la journée de grève nationale DGFIP, l'intersyndicale 66 vous invite chaleureusement à venir devant la direction dalle Arago à 9h le 14 novembre 2019 ! Nous rejoindrons ensuite en manif la préfecture (manifestation déposée officiellement) où une audience a été demandée au préfet à partir de 10h30. 

Quelle surprise à la lecture des tableaux des listes d'aptitude de B en A !

En remerciement des bons et loyaux services de nos collègues inscrits depuis quelques années déjà dans la catégorie des "Excellents" sur les tableaux de listes d'aptitude,
M BONNEL en bon manager et directeur soucieux du bien-être de "ses" agents n'a rien trouvé de mieux et de plus sympathique que de DECLASSER purement et simplement 7 agents.
Grande première dans notre département !!! Mais ce directeur n'en est plus à ça près !
Engagez-vous, Rengagez-vous qu'il disait.... Travaillez, vous serez récompensés... La direction vous remercie de votre implication, de votre dévouement et vous donne une magnifique médaille en chocolat !

Alors pour tous ceux qui croient encore en la parole d'un directeur qui déjuge sans coup férir ses prédécesseurs et ses chefs de service notateurs...
Et cela n'est qu'un début avec la disparition annoncée des CAP Nationales et la main mise de la direction locale sur tous les actes de gestion !!! A bon entendeur...

Vous avez-dit évolution de carrière ???

Aujourd'hui dans l'Indépendant, M. Bantoure, le maire d'Arles sur Tech revient sur son entrevue avec M. Bonnel, le directeur des Finances Publiques du département.

La pluie s'est arrêtée, les cours d'eau se stabilisent mais la colère s'exprimant contre le plan Darmanin est toujours présente !! Et ce n'est pas le communiquant de l'extrême mandaté par la DG qui va apaiser les choses...

pdfArles sur Tech 24-10-19.pdf