Actualités

 

TRACT 29.09.2022

 

 

RASSEMBLEMENT ET MANIFESTATION

10 HEURES

PLACE DE LA LIBERTE

TOURS

VISIOCONFERENCE DU 30 MAI 2022

 

Le 18 mai dernier, le Directeur Général Jérôme FOURNEL s’adressait aux agents de la DGFIP, à la fois sur leur messagerie professionnelle et sur l’intranet ULYSSE, pour annoncer l’organisation d’une grande consultation, dans le cadre du prochain contrat d’objectifs et de moyens de la DGFIP.

Puis le 30 mai, le DDFIP, M Pourquier conviait les organisations syndicales CGT, Solidaires, FO et CFDT à une visioconférence de présentation de ce projet.

Les organisations syndicales nationales ont dénoncé les conditions d’un tel débat avec les personnels de la DGFIP alors même que fin mars 2022, un séminaire de travail consacré aux grandes orientations stratégiques de la DGFIP avait déjà réuni les directeurs départementaux et que les organisations syndicales n’avaient pas été préalablement informées d’une telle concertation.

Cf lettre intersyndicale au Directeur Général avec boycott du CTR du 23 mai.

Suite à ce boycott au plan national, nous avons hésité à participer à la visioconférence...Cependant nous souhaitions vivement connaître la déclinaison locale de cette concertation...

Celle-ci n’est finalement que l’énième remake du « dis-moi ce que la DGFIP peut faire pour t’aider à supprimer ton emploi ».


En résumé, le DG lance une grande consultation des agents pour dire tout ce qui leur passe par la tête sur les missions de la DGFIP, son organisation, ses valeurs (mais, attention, sans aborder la question des moyens humains et financiers, car le Directeur local n’a pas la main dessus ... il n’est qu’un simple exécutant des décisions nationales...)

En Indre et Loire, le DDFIP souhaite retenir 4 thèmes et non 5 comme défini au niveau national (voir le courriel dont vous avez tous été destinataires).

Solidaires Finances Publiques 37 a dénoncé plusieurs points:

- le manque d'information préalable des OS nationales, ce qui démontre la volonté délibérée du DG, d'ignorer la représentativité syndicale et d'en amoindrir la crédibilité;

- le lancement d'un tel processus alors que les Ministres en charge de notre ministère viennent tout juste de prendre leurs fonctions et n'ont pas encore rencontré nos élus nationaux;

- la précipitation avec laquelle est lancée cette concertation qui arrive en pleine campagne IR, de saisie des déclarations et juste avant les congés estivaux.

En outre, on ne peut que s'étonner d'une telle démarche.

Pourquoi, après avoir infligé aux agents, les fusions et les restructuractions/destructurations du NRP, l'administration s'enquiert-elle désormais de leurs sentiments et leur demande-t-elle de nouvelles pistes pour les futures réformes à mener ???

L'idéé paraîtra séduisante sur le papier, tout à fait dans la tendance actuelle de la "démocratie participative" mais ne nous leurrons pas. Il s'agit là encore, d'un procédé de communication dont l'administration pourra se féliciter et se gargariser, en semblant placer l'agent comme acteur du changement...

Mais quel changement ? Celui souhaité par les agents ?

Ou celui, certainement déjà décidé en toute opacité par l'administration ?

Nous appelons donc tous les agents tentés de participer à ce "remue-méninges", qui a tout du remue-ménage inutile, à la plus grande prudence.

Rappelez-vous de ce qui est advenu du Grand Débat National et des cahiers de doléances...

 

pdfCR_visio_30.05.2022.pdf

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous trouverez ci-après le lien pour le compte-rendu du CTL du 26 avril dernier, qui s'est déroulé en visioconférence.

Ce CTL était exclusivement consacré au fonds pour l'amélioration du cadre de vie au travail des agents.

 

 pdfCTL_26.04.2022.pdf

 

 

 

Bonjour à tous,

Veuillez trouver ci-après le compte rendu du CTL du 30.03.2022.

pdfCTL_30.03.2022.-1.pdf