solidaires finances 56

Vous trouverez ci-annexé le compte-rendu du CHSCT du 11 juin 2020

pdfCompte-Rendu_CHSCT_11_juin_2020.pdf

N'hésitez pas à le faire circuler.

Solidairement

Les représentant.e.s Solidaires Finances au CHSCT du Morbihan

Vous avez applaudi les soignant·e·s, puis toutes les premières lignes.
Maintenant, elles ont besoin de votre soutien, pour qu’enfin le gouvernement agisse conformément aux discours tenus pendant la crise et donne satisfaction à nos  revendications principales :
- des services publics développés et accessibles à tout·es,
- des salaires largement revalorisés,
- plus de proximité et de démocratie dans les décisions !

IMG 2402

Solidaires Finances Publiques 56 appelle les personnels des finances publiques et l'ensemble de la population à s'engager auprès des personnels de la Santé en rejoignant les mobilisations locales organisées le 16 juin prochain et à faire entendre leurs voix pour défendre et renforcer le service public.

Un préavis de grève Solidaires Fonction Publique a été déposé pour tout le mois de juin.

Ensemble imposons une autre vision du service public
Le 16 juin, après les Mercis, mobilisons-nous pour le bien commun, réanimons notre système de santé !

N'hésitez pas à afficher et à distribuer les tracts autour de vous.

IMG 2420

IMG 2411

solidaires finances 56

Compte-rendu du CDAS du 12 Juin 2020

La séance s’est tenue en audioconférence en raison de crise sanitaire.

 CAL Crédit d'Action Locale 2020
 

Comme vous le savez sans doute déjà, toutes les sorties ont été annulées.

La vocation essentielle de cette réunion était de discuter des projets alternatifs permettant d'utiliser le budget local afin qu'il ne soit pas perdu.

On s'oriente vers une commande probable de chèques-vacances par la délégation. Ce dispositif permettrait de bénéficier à un maximum de personnes en utilisant au mieux le budget et en laissant une certaine liberté aux bénéficiaires.

Dans l'hypothèse où cette solution ne pourrait pas être mise en place, la délégation envisagera une autre solution.

La restauration
Dans le cadre du plan de reprise d'activité, tous les restaurants ont peu à peu repris leur activité à l 'exception de celui de la mairie.

Arbre de Noel

Le Crédit d’Actions Locales restant sera dépensé dans le cadre de l'Arbre de Noël qui pour l'instant est maintenu.

Les autres activités de l’action sociale
Au niveau de l'Epaf :

- les colonies sont maintenues cet été sur le territoire français mais sont annulées pour les départs à l'étranger.

- les résidences Epaf rouvrent le 10 juillet 2020.

Au niveau de l'action sociale, le confinement a généré des situations nouvelles nécessitant le soutien de notre assistante sociale.

Coup de gueule ...

La délégation n'a eu aucun soutien du Secrétariat Général (Paris) : pas ou peu de messages, pas ou peu de directives, aucune réponse aux questions posées, aucune fourniture de masques, gel hydroalcooliques ou matériel nécessité par la pandémie.

Ce qui pose la question sur le devenir des délégations départementales ...

 

CR audience du 5 juin 2020

619 présent·es le 4/6/2020 et  82 agent·es en télétravail.

Les RH n'ont pas encore fini d'affiner le pointage des ASA pour ressortir les ASA « personnes à risque ».

"La directrice rappelle qu'un agent placé en position d'ASA 'personne vulnérable' est un agent confiné !"

Report des congés 2019 : Enfin une bonne nouvelle !

Suite aux nombreuses interventions syndicales, le principe du placement de ces jours sur un CET est actée (note reçue jeudi à 20 H par la direction)  Bercy précisera les modalités pratiques plus tard.

Nombre d'agent·es concerné·es dans le 56 : 200  (!!!)

Reprise des jours de congés/ARTT :

ASA CA RTT

La note locale sur le sujet qui fâche...est sortie !

La directrice n'est pas opposée à l'envoi de statistiques sur le volume de jours repris et le nombre d'agent·es concerné·es. De plus, pour elle, "un Agent en télé-travail est un travailleur, la note de la DGFiP est plus souple que l'ordonnance". Le message syndical, sur le mépris de considérer ces agent·es n'étaient pas des travailleurs, porté il y a quelques semaines a du avoir ses effets !!

Depuis le début de la crise sanitaire, ce gouvernement sans grande surprise en a profité pour réduire les acquis sociaux des salarié.es du privé comme du public à travers plusieurs ordonnances: temps de travail, congés, jours ARTT. Alors que dans le secteur privé, des accords de branche ont été préalablement «négociés» pour que ces reculs sociaux trouvent à   s’appliquer, concernant la fonction publique, nos ministres ont tout décidé sans la moindre forme de dialogue social: le gouvernement préférant tout régler par ordonnance. Les ministres des administrations financières ainsi que notre Direction Générale semblent vouloir nous faire payer chèrement la facture de la crise sanitaire. Suite à la publication de «l’ordonnance de la honte» du 15 avril dernier relative «au vol» de 10jours de ARTT et / ou congés, notre Directeur Général M. Fournel avait promis aux organisations syndicales nationales, une application mesurée du dispositif.

En dépit des promesses, il n’est plus question de la moindre mesure mais d’une application stricte du texte pour toutes celles et tous ceux qui ont été contraint.es d’être en autorisation d’absence (seul·es les agent·es ayant dû effectuer des tâches prioritaires en présentiel ou en télétravail à 100% sur toute la période ne sont pas concerné·es). Pour celles et ceux qui ont dû alterner entre absence/ présentiel et/ou télétravail, un prorata sera calculé pour établir le nombre de jours qui leur sera prélevé. Les premières extractions ont été envoyées aux chefs de service sur 2 périodes :  du 16 mars au 16 avril et du 17 avril au 31 mai.

Nous attirons donc ici votre attention et vous invitons à surveiller scrupuleusement votre situation dans votre Sirhius et à lire attentivement le courriel que vous adressera prochainement votre responsable de service afin notamment que vous ne soyez pas défavorisé·es par les arrondis et le calcul. En cas de problèmes contactez-nous.

Écrêtement Horaire variable :

"La note nationale RH n'est pas très claire et ambiguë !"

Pour le 56, l'engagement de la Directrice est que les heures au-dessus des 12 H en fin de mois ne seront pas perdues, sur la période du 16 mars au 15 mai.

Depuis le 2 juin, l'effectivité des journées de travail revient dans le droit commun. Si un agent part à 15 h 30, la différence ne sera plus recréditée.

Il a été demandé que soit tout de même accordée une souplesse pour les agent·es dont les sorties d'école ont été avancées pour leur permettre de venir ou partir en dehors des plages fixe, mais sur leur crédit d'heure. Accordé.

Accueil au public :

La campagne déclarative IR se poursuit toujours en "mode dégradé"...!!!

Sans que cette date soit officielle, la ré-ouverture de nos guichets aux usagers serait envisagée au 15 juin.

Le CHS doit être saisi avant de rouvrir pour regarder toutes les conditions sanitaires à mettre en place.

Ces informations devraient nous être communiquées au CHS-CT du 11 juin.

Mouvement B :

Solidaires Finances Publiques 56 a adressé un courrier à la directrice sur la problématique du mouvement B et demandé des chiffres sur les vacances d'emplois.

" Le syndicat Solidaires Finances Publiques vous interpelle suite à la publication du mouvement de mutation du cadre B administratif.

Il reste des postes vacants dans tous les départements. Si l'administration procède comme à l'automne dernier, ces vacances de postes seront pourvues partiellement par la prochaine promotion de contrôleurs stagiaires.

Au final, cela donne des enjambements scandaleux en termes de respect de règle de l'ancienneté, une catastrophe sur la promotion interne (CIS et LA) qui se voit pour certains affectés très très loin de chez eux.

De nombreux postes sont vacants sur tout le territoire, sans doute un bon millier, nous n’avons pas cette année le chiffre précis puisque sans CAP, l’administration dissimule la situation réelle des effectifs. Pourtant cette transparence serait le signe d’un dialogue social de qualité.

Si les postes vacants sont pourvus dès le mouvement général, ils verront arriver des titulaires dès le 1er septembre 2020.

Si les postes restent gelés par la Direction Générale, ces postes seront uniquement pourvus lors du début du stage pratique de la future promotion de contrôleurs stagiaires qui débutera le 1er avril 2021.

Les élu.es Solidaires Finances Publiques en CAPL vous demandent la communication de la situation des effectifs dans le Morbihan (postes vacants, gels de postes dans toutes les catégories A B C)  et de faire remonter le mécontentement des agent.es auprès de la Direction Générale.

Merci d'avance

Bien Solidairement

Pour les élu.es Solidaires Finances Publiques en CAPL du Morbihan

Yannick LE SAUSSE

Secrétaire Départemental"

La directrice communiquera l'ensemble des données lors de la réunion informelle qu'elle souhaite organiser sur les mouvements.

Le mouvement local d'affectation des primo-affecté·es (arrivé·es le 2 juin) a bouché les perspectives d'affectation sur le département sur le mouvement B de septembre 2020.

Pour la Direction, les vacances restantes en B sur le département sont occupées, en mouvement global B et C , par des emplois C sur des postes B.

La directrice a fait remonter à la DG ces questionnements sur ce mouvement et son incompréhension sur l'affectation des agents promus.

Si sa “philosophie” en termes de promotion reste la mobilité et le changement de métier, elle conçoit qu'une affectation hors département doit rester dans un périmètre raisonnable (pour le 56 : Rennes, Quimper ou Redon). Le différentiel salarial d'un passage de C en B ne permet pas une 2ème résidence.

Elle a fait remonter ses questions et ses réflexions à Bercy. Elle attend désormais l'audio nationale avec les O.S. sur le sujet.

La DG a décidé de reporter l'audioconférence sur le mouvement national de mutation des contrôleurs, prévue vendredi matin à 9h30, à une date ultérieure. 

La DG accepte finalement de revoir le mouvement sans laisser beaucoup d'espoir. La réunion est reportée la semaine prochaine.