Actualités

IMG 5857

Ce 10 mai, ouvre le printemps des mobilisations à la DGFiP !

L’intersyndicale DGFiP appelait à la grève pour une 1ère journée de mobilisation ce 10 mai 2021. Merci aux 15% de grévistes – et jusqu’à plus de 40 % dans certains services – et à toutes celles et ceux qui se sont mobilisés dans ce contexte de pandémie…

Cette journée envoie des messages clairs ! La forte mobilisation des Centres de contact (>40%) est un signal sans appel contre la généralisation de ce mode d’organisation vers laquelle veut aller le Directeur Général. Cette stratégie de regroupement de services sous forme de plateformes et de pôles est dénoncée par celles et ceux qui la subissent.
Eloigner l’humain et réduire le nombre de services ouverts au public est à rebours de la demande de liens sociaux et de proximité exprimée par les usagers.

Un peu partout sur le territoire, des rassemblements ont eu lieu avec une visibilité incontestable : distribution de tracts et échanges avec les usagers, rencontres avec les élus locaux – nombreux à apporter leur soutien – conférences de presse, etc.

Malgré l’intense communication de la DGFiP et de Bercy sur leurs réformes, la couverture médiatique locale et nationale de cette journée est un motif de grande satisfaction et démontre que le « bourrage de crâne » institutionnel a ses limites. L’intérêt suscité auprès des élus et des parlementaires est également très fort. C’est notamment à mettre au crédit de la mobilisation constante des intersyndicales locales depuis de nombreux mois. Et dans cette période particulière, en tentant des moyens d’actions inédits, l’intersyndicale nationale a su aller à la rencontre des personnels pour échanger et débattre sur la nécessité de porter, par tous les moyens, la plateforme revendicative : « les 50 solutions pour la DGFiP ».

Qui aurait parié sur la mobilisation de plusieurs milliers de collègues il y a seulement quelques jours ? Ce 10 mai, quelque chose s’est assurément levé !

Aussi, l’intersyndicale Solidaires Finances Publiques, CGT Finances Publiques, F.O.-DGFiP et CFDT – CFTC Finances Publiques continuera de porter la plateforme revendicative par tous les moyens en allant à la rencontre des élus locaux et nationaux. Dès ce lundi, l’intersyndicale participait à une audience avec le rapporteur spécial de la commission des finances, mais aussi avec des parlementaires, lesquels ont apporté leur soutien aux personnels en communiquant en ce sens.

Cette journée marque donc bien le début d’un printemps des mobilisations sous des formes d’actions variées.

Rejoignez le mouvement ! Ensemble, poursuivons et amplifions !

Dans le Morbihan, 18,15 % des agentes et des agents étaient en grève ce lundi 10 mai.

Ploërmel 28,57 %  Auray 22,73 %  Vannes 18,26 %  Lorient 17,45%  Pontivy 3,13 %

(SIP: 20,96% Trésoreries: 15,19%  SIE/PRS : 28,72%  Brigades,BCR, PCE, PCRP: 14,29% Direction: 10,09% SPF: 21,15%).

Ce chiffre n'est pas à la hauteur des attaques que nous subissons mais dans la période de crise sanitaire, ce chiffre est un encouragement et prouve que malgré ce contexte les agentes et agents des Finances Publiques du Morbihan mais aussi de l'ensemble du territoire ne baissent pas la tête et ne se résignent pas.

Plus que jamais nous devons continuer à porter la plateforme revendicative élaborée par l'intersyndicale nationale DGFIP pour la défense de nos missions, nos conditions de travail, notre rémunération, nos emplois, nos droits et garanties...Pour la défense de notre service public de proximité .

Sur Vannes, un rassemblement départemental a eu lieu le 10 mai au matin devant le Centre des Finances Publiques de Vannes Troadec avec la présence d'une  trentaine de collègues.

Vous trouverez ci-annexés 2 articles de presse ainsi que le tract diffusé auprès des contribuables et usagers de notre service public de proximité.

pdfart_Telegramme_10_mai_2021.pdf

pdfArt_Ouest_10_mai_21.pdf

pdfUsagers-1.pdf

 

IMG 5807

1er Mai festif et musical à Hennebont (56)

2 000 personnes ont battu le pavé en soutien aux luttes notamment celles de la Fonderie de Bretagne de Caudan (ex-SBFM-Groupe Renault) et du Théâtre occupé de Lorient.

 

 

IMG 5798

Sonneurs "Metallos" en tête du cortège

IMG 5785

Slider ldg mut 2021

A l'issue du mouvement national, ou dans le seul cadre du mouvement local, si vous avez déposé une demande de mutation locale via l'applicatif ALOA, les Capistes locaux de Solidaires Finances Publiques 56 sont toujours à votre disposition.

Vous trouverez ci-annexés un guide "spécial mutations locales 2021" https://solidairesfinancespubliques.org/component/edocman/2601-petit-guide-du-mouvement-local-de-mutation-2021-2/download.html et pour rappel le calendrier du NRP dans le Morbihan.

pdfcalendrier_NRP_v08-10-20202.pdf

Les élu·es du Morbihan aideront et soutiendront les agent·es qui les solliciteront pour les affectations locales, même si les Caps locales de mutations ont disparu cette année.

C'est pourquoi, n'oubliez pas, si ce n'est déjà fait, de nous communiquer sur la Balf syndicale

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. les copies de vos demandes d'affectations locales ainsi que toutes les pièces justificatives et un numéro de portable pour pouvoir vous contacter plus facilement.

Merci de nous remonter rapidement les situations particulières (familiales/sociales) qui pourront être évoquées lors de la réunion prévue avec la Direction.

Si vous souhaitez un contact, une intervention auprès de la Direction, ou pour toute question, utilisez en priorité la Balf syndicale identifiée ci-dessus.


Nous restons collectivement disponibles pour vous.
Amitiés Syndicales Solidaires

Les élu·es Solidaires Finances Publiques en CAPL du Morbihan