Actions

Le retrait (temporaire) de l'âge pivot du projet de loi sur les retraites ne change en rien la philosophie d'une réforme combattue dès la première heure, Solidaires Finances Publiques reste opposé à la disparition du code des pensions qui nous régit; et reste opposé également à la disparition programmée de la retraite par répartition qui concerne bon nombre d'entre nous qui ont fait ou feront des carrières dans le privé.
Elle concerne aussi, bien sûr, nos conjoints, nos enfants, nos jeunes collègues, qui, n'en doutons pas auront une retraite, mais tardive et peu rémunérée.

La motivation du gouvernement, ne repose ni sur l'équilibre financier du régime, ni sur sa prétendue équité, elle n'a vocation qu'à ouvrir aux appétits féroces du marché ce qui jusqu'alors relève d'une solidarité nationale et intergénérationnelle.
Le 1er fond de gestion d'actifs, BlackRock, ne s'y trompe pas qui souffle ses conseils pour la capitalisation à l'oreille du pouvoir :
"Pour réussir la réforme de l'épargne retraite" écrit-il, il faut :
"- Améliorer par voies de décrets d'application et d'ordonnance la lisibilité du régime avec un corpus de règles communes destiné à faciliter la portabilité de l'épargne retraite" et
"- Pérenniser le dispositif législatif et les incitations fiscales de long terme en renforçant le rôle d'un tiers indépendant ayant pour mission d'évaluer le cout et l'efficacité des réformes dans la durée"

Ben oui, on a besoin de l'argent du contribuable pour faire des bénéfices et au passage, on pique deux fois dans sa poche :
Une première fois, en le contraignant à épargner auprès de fonds de pension pour obtenir une retraite décente (pour autant qu'il puisse épargner)
Une seconde fois, au travers de ses impôts qui financeront les niches fiscales accordées pour inciter les français à recourir à l'épargne retraite.

C'est maintenant qu'il faut agir, nous ne pouvons laisser sans sourciller détruire notre engagement professionnel en dynamitant la DGFIP, détruire nos solidarités en dynamitant notre système de retraite.

Gagnerons nous? Nous n'en savons rien à ce stade , mais nous sommes sûrs de perdre si nous ne nous mobilisons pas pour affirmer et faire connaître notre opposition en participant nombreux aux manifestations.

Toutes et tous en grève jeudi 16 janvier,
Toutes et tous en manifestation, Place du ralliement à Angers, à 16htract intersyndical DDFiP 16 janvier 2020.pdf Adobe Acrobat Reader DCtract intersyndical du 13 janvier définitif.pdf Adobe Acrobat Read

 

Tu penses que tu ne seras pas perdant.e

avec la mise en place de la retraite à point ?

Tu as tort !

Solidaires Finances Publiques a donc fait des simulations  basées sur des carrières complètes de fonctionnaires avec intégration à 100 % des primes, et un départ à 62 ans.

ET même avec ces données extremement favorables les résultats sont sans appel :

Tu trouveras ci-dessous le tract de Solidaires Finances Publiques (clique sur l'image du tract pour que le PDF s'ouvre)

2020 01 06 12 35 23 Nos retraites sacrifiées.pdf Adobe Acrobat Reader DC

Et le tract intersyndical, interprofessionnel du département :

2020 01 06 12 34 18 TRACT intersyndical 9 janvier 2020.pdf Adobe Acrobat Reader DC

Toutes et tous en grève et à la manifestation le 9 janvier !

Manifestations à :

Angers : 10h30, place Leclerc.
(suivie d’une assemblée des secteurs en grève, Bourse du Travail, à 15 h 00)
Cholet : 10h30, Rond point de Paris.
Saumur : 10h30, place St Pierre.

Tu trouveras à suivre le communiqué de presse établi à la suite de la journée d'action et de grève du 5 décembre 2019.

2019 12 06 12 25 56 grève du 5 décembre.pdf Adobe Acrobat Reader DC

La votation nationale organsée au plan local, a été un succès avec un taux de participation de 78,5 %.

Les résultats sont sans appel, 95 % des agents de la DDFiP disent leur rejet du plan Darmanin et par conséquent du la Nouveau Réseau de proximité de Monsieur Derrac.

Tu trouveras les résultats sur le lien à suivre :Votationpdfles résultats de la votation