Actualités

Tu es une femme, active, tu perdras de l’argent, si ce projet de réforme passe !

Tu es un(e) jeune né(e) après 1975, ta retraite ne te permettra pas de vivre si ce projet passe !

Tu espères faire des études, pour mieux gagner ta vie, il te faudra travailler jusqu’à 67 ans si tu veux avoir une retraite avec ce projet de loi !

Les organisations en lutte contre le projet de réforme de retraite par points se félicitent de l’importance des mobilisations pour le retrait du projet de réforme des retraites du Gouvernement. Le soutien de la population au mouvement social s’amplifie, des initiatives unitaires sont prises sur tout le territoire. C’est la preuve d'un rejet massif des propositions portées par le Gouvernement. L’avis du Conseil d’État est un désaveu cinglant à la stratégie gouvernementale. Cette réforme est décidément injuste et dangereuse. Il confirme nos analyses d’une réforme qui méprise les formes réglementaires et législatives et, sur le fond, fait ressortir le flou du projet. Il pointe les biais de l’étude d’impact et des 29 ordonnances auxquelles le texte du projet de loi renvoie comme autant d'éléments qui masquent la réalité de la réforme. Il contredit les engagements de compensation aux dégâts de la réforme que le gouvernement avait fait miroiter pour certaines catégories.

Nous avons appris ce matin par l'intranet "Ulysse" que le dossier de Mende figurait parmi les 50 retenus par le comité interministériel de sélection des collectivités locales candidates à l'accueil de services de la DGFiP.

Un peu plus tard, un "post facebook" du conseil départemental nous indiquait qu'il pouvait permettre d'accueillir entre 15 et 50 agents à la DDFiP 48.

Pour l'instant, pas davantage de précision de la part de l'équipe de direction.

Espérons qu'elle ait été informée avant les diverses publications sur Ulysse et les réseaux sociaux...

2020dtup

L'ensemble du bureau de la section de Lozère de Solidaires Finances Publique te souhaite une bonne et heureuse année 2020, combative, résolue et déterminée.

Ce n'est pas très original de dire que ce début d'année sera déterminant quant à l'avenir de nos retraites. Nous avons été nombreux en 2019 à nous mobiliser par la grève et les manifestations contre ce recul sans précédent en matière d'acquis sociaux. Pensez-vous ! Le seul point de la prise en compte de l'ensemble de la carrière au lieu des six derniers mois introduirait des inégalités inouïes entre des retraités, y compris s'ils étaient au même grade en fin de carrière.