Actualités

journee mondiale sante mentale dessinee main 52683 44659

 

 

L’Organisation Mondiale de la Santé définit la santé mentale comme :

« un état de bien-être qui permet à chacun de réaliser son potentiel, de faire face aux difficultés normales de la vie, de travailler avec succès et de manière productive, et d’être en mesure d’apporter une contribution à la communauté ».

 

La santé mentale fait partie intégrante de la santé : il n’y a pas de santé sans santé mentale.

Elle est déterminée par de nombreux facteurs : socio-économiques, biologiques et environnementaux, dont les conditions de travail, et concerne tout le monde : 1 personne sur 5 sera touchée à un moment de sa vie par un problème de santé mentale.

Mais ce sujet reste sensible, voire tabou, et les personnes concernées par ces problèmes n’osent souvent pas en parler.

 

Le travail peut être un facteur déterminant du déclenchement ou de l’aggravation de problèmes de santé mentale.

Les relations avec les collègues et la hiérarchie, les situations de harcèlement et de discriminations, un stress élevé etc peuvent entraîner anxiété, dépression ou encore burn-out.

Alors apprenons à reconnaître les signaux d’alerte et n’hésitons plus à en parler !

 

Si vous identifiez plusieurs de ces signaux chez un collègue ou vous-même :

– altération des capacités de travail : difficultés de concentration, problèmes de mémoire, démotivation…

– modification des capacités de communication : isolement, évitement des interactions, irritabilité…

– changement du rapport à soi : hypersensibilité, perte de confiance et d’estime de soi…

– manifestations somatiques : troubles du sommeil, problèmes d’alimentation, perte ou prise de poids, maux de tête, tensions musculaires

 

N’hésitez pas à communiquer avec le collègue concerné et à vous adresser aux interlocuteurs suivants, qui pourront vous orienter vers les professionnels à contacter :

– l’assistant de prévention,

– le médecin de prévention,

– vos collègues élus de Solidaires Finances Publiques, qui sont là pour vous écouter et vous aider !

 

 

 

 

En cette période particulière, il nous paraissait important de faire un focus sur certaines aides sociales qui sont déjà à votre disposition.

Pour toutes ces aides, contactez nous pour avoir des renseignements. Toutes ces aides sont reservées à nos adhérents ! Si vous êtes en difficultés financière, même pour régler la cotisation de notre syndicat, contactez nous! 

Cet article n’est pas exhaustif ; il existe également de nombreuses aides spécifiquement mises en œuvre par les collectivités locales (département, communautés d’agglomérations, communes…).

Vous trouverez ci-dessous :

 - Les aides exceptionnelles accordées aux adhérents de Solidaires Finances Publiques.

Pour bénéficier de ces aides accordées par notre syndicat, il faut contacter le secretaire de section (Charles BONIN) directement. Il vous donnera les différentes démarches.

 - Les aides à destination des agents des Ministères Économiques et Financiers

 - La prime d’activité de la Caisse d’Allocations Familiales

Un fascicule établi par notre bureau national intitulé "action sociale 2024" est disponible sur ce lien

Bonjour à tout le monde,

Le mouvement local va bientôt ouvrir (on y croit !) et vous pourrez enfin déposer vos voeux dans la nouvelle application MOUV'RH.

La section Solidaires finances publiques Haute Savoie se tient là pour vous, pour vous aider et pour répondre à vos questions avec plusieurs moyens de nous contacter (voir bas du mail)

Le bureau national a préparé un guide que vous trouverez ci-dessous (attention, uniquement en accès adhérent). Si vous n'arrivez pas à l'ouvrir, envoyer un mail sur la balf de notre syndicat ou au secretaire, voir sur le site local dans la rubrique la section).

En même temps et pour votre information, une information concernant le mouvement des inspecteurs stagiaires en cliquant ici

2024 05 07 09 06 39 solidairesfinancespubliques.b Un accord inédit à la DGFiP mais le compte ny e

 

Un accord inédit à la DGFiP mais le compte n’y est pas !


Les négociations concernant le volet indemnitaire ont débuté le 19 octobre 2023.
Un accord unanime a été signé le 6/05/2024 par Solidaires Finances Publiques, CGT Finances Publiques, F.O.-DGFiP et l’alliance CFDT/CFTC Finances Publiques.

L’ouverture de ces négociations n’est due qu’à la persévérance des organisations syndicales. La proposition initiale de l’administration consistait en une augmentation de 3 points d’ACF technicité pour toutes et tous soit une enveloppe budgétaire de 15 millions d’euros à compter du 1er avril 2024 et 165 euros annuels.

Après 8 réunions en 6 mois, la négociation débouche sur une revalorisation pérenne de 10 points d’ACF technicité avec :

6 points dès le 1er janvier 2024, versés avec effet rétroactif,
4 points supplémentaires au 1er janvier 2025, soit une enveloppe budgétaire de 50 millions d’euros pour 2025
Rompant avec la logique de prime ponctuelle, cela se traduit par une revalorisation annuelle de 550 euros.

Par ailleurs, l’ensemble des personnels est concerné par l’accord, y compris les collègues ne bénéficiant pas aujourd’hui de l’ACF technicité (contractuels, ouvriers d’État et stagiaires en scolarité).

Concernant les sujets éventuellement non couverts par ces cycles de discussions, la Direction générale s’est engagée à assurer aux organisations syndicales représentatives une information écrite et des échanges.

Cet accord acte la première revalorisation pérenne du régime indemnitaire depuis la création de notre direction et profite à l’intégralité du collectif DGFiP.

Pour autant, pour les organisations syndicales représentatives, le compte n’y est pas
Elles signent cet accord au bénéfice des agents, mais il ne peut être autre chose qu’un point d’étape. Solidaires Finances Publiques, la CGT Finances Publiques, F.O.-DGFiP et l’alliance CFDT/CFTC Finances Publiques continuent à porter la nécessité d’une revalorisation à la hauteur des attentes des agentes et agents des finances publiques.