Actions

Nous espérons que vous allez bien, vous et vos proches, durant cette période de confinement.
 
Suite au remarquable travail de la section du Vaucluse sur lequel nous nous sommes appuyés, et que nous remercions au passage, nous avons fait parvenir à l'ensemble des agents du département, 2 questionnaires.
 
Afin de faire le point sur la situation de votre vie professionnelle dans les services ou chez vous, nous avons décidé, en intersyndicale, de recueillir des informations notamment sur les conditions sanitaires d'exercice des missions en présentiel et en télétravail.
 
Vos réponses nous seront utiles, surtout dans le cadre du prochain CHS-CT durant lequel le plan de reprise d'activité sera abordé.
 
Même si vous êtes confinés chez vous (garde d'enfants, aidant familial, santé fragile, exercice de missions non prioritaires), votre avis nous intéresse pour savoir comment vous vivez ce confinement, si vous gardez le contact avec vos collègues et/ou votre chef de service. Dites nous également quelles sont vos questions pour appréhender au mieux ce déconfinement.
 
La priorité reste pour nous la santé et la sécurité de tous les agents dans le cadre de leurs fonctions que ce soit en présentiel, en télétravail ou en autorisation d'absence.
 
Nous vous remercions d'avance des retours qui nous seront faits sur les balf des 3 organisations syndicales.
 
En attendant, prenez soin de vous et de vos proches !
 
Solidairement
 

Vous trouverez en pièces jointes les questionnaires, en format pdf et odt.

pdfQuestionnaire présentiel.pdf

pdfQuestionnaire télétravail.pdf

odtQuestionnaire présentiel.odt

odtQuestionnaire_télétravail.odt

 

 

Nous avons fait un point de la situation de la DDFIP 66 hier avec la direction.

Il n'y a pas d'informations concernant les sujets RH : déclinaison de l'ordonnance sur la réduction du nombre de jours de congés, gestion des tickets restaurant, gestion des frais repas, gestion des autorisations d'absences à compter du 11 mai... Tous ces points font l'objet de notes de cadrage par la DG. Ces notes devaient être présentées dernièrement mais ne le seront pas avant la semaine prochaine. Nous espérons que ces questions, essentielles pour un grand nombre de collègues, trouveront des réponses avant la date annoncée du dé-confinement. Il est par ailleurs inadmissible que ces interrogations n’aient pas encore été traitées par la DG ! Remettons l’Humain au cœur de la situation !!

Les seules garanties que nous avons eu pour le moment :

- Il n’y aura pas d’impact de la période de confinement sur le calcul de la prime de rendement.

- Les télétravailleurs n’auront pas le droit à la prise en charge des frais repas.

Concernant la phase de dé-confinement, elle sera très progressive. Plusieurs scénarios sont envisagés. Même si la date du 11 mai est pour le moment retenue, il est estimé une période de 3 mois pour que tout se stabilise et que nous retrouvions une situation plus normalisée. C’est la version ultra favorable. Une autre vision envisage une reprise à compter du mois de septembre et un retour à la pleine activité pour la fin de l’année. Le déroulement le plus défavorable serait un début de reprise d’activité pour janvier 2021.

Une attention particulière a été appelée pour les collègues des services communs qui se retrouvent en contact direct avec le public lors de la récupération des documents dans les boîtes aux lettres extérieures du site de la Côte Vermeille. Un protocole de sécurisation devra être mis en place. La question va se poser aussi pour les sollicitations des usagers qui souhaitent récupérer des formulaires papiers. Même si ceux-ci sont disponibles sur internet, la fracture numérique et sociale qui frappe un certain nombre des citoyens des Pyrénées-Orientales devra trouver une réponse dans les choix d’organisation du service public.

Une audio-conférence s’est tenue jeudi avec les responsables des SIP. Il a été précisé quelles étaient les missions prioritaires : la gestion du téléphone, les e-contacts, la saisie des déclarations papiers, le traitement du courrier, la gestion de quelques listes (seulement celles recensées comme prioritaires). Il a été clairement rappelé que le traitement des 1236 (mise à jour TH) et les listes de gestion de la TH n’étaient pas des missions prioritaires. Ces travaux pourraient être effectués après l’été. Il était hors de question de rattraper un quelconque retard dans cette période.

Pour les collègues qui sont en mission sur l’accueil téléphonique, les bornes des horaires de travail ont été précisés : 9H – 16H. La pause méridienne est à prendre en compte bien entendu !

La charge de travail sur les missions prioritaires dans les SPF étant en baisse, il devrait y avoir une baisse du nombre d’agents en présentiel ou la mise en place d’une rotation pour les collègues en télétravail. Le temps n’est pas encore au retour des missions non prioritaires. Le travail en intégré ne doit pas être envisagé pour palier le faible nombre de dossiers transmis aux télétravailleurs.

L’attribution des ordinateurs portables pour le télétravail doit se faire de manière réfléchie. Demander à un collègue de remplir ses tâches professionnelles prioritaires en télétravail est une chose… Mais faudrait-il d’abord s’assurer que ces tâches puissent être réalisées par voie dématérialisée !!

Concernant la gestion du temps de travail, nous sommes toujours dans une phase où seul l’exercice des missions prioritaires prévaut. Lorsque celles-ci sont effectuées, l’agent est invité à rentrer chez lui (si il était en présentiel) ou à couper son ordinateur (si il était en télétravail). Les horaires seront alors neutralisés pour ne pas créer de débit horaire (soit par le gestionnaire soit par l’agent lui-même sur Sirhius). Reprenez la note RH sur le sujet pour la méthodologie. Nous réitérons notre demande pour que cette procédure de régularisation se fasse le plus simplement possible, avec la seule intervention du gestionnaire.

Pour faire le point sur l’application des gestes barrières, des mesures de prévention et des règles de sécurité sanitaire, l’assistante de prévention tournera sur l’ensemble des postes et des services la semaine prochaine.

Si vous êtes sollicités pour exercer en télétravail sur votre matériel personnel, faites-le nous savoir ! La directrice a fait le choix de ne pas le faire.

Il a été demandé à des collègues en télétravail de prendre chez eux des documents professionnels pour les traiter. Nous rappelons que cette pratique est à proscrire. Si il devait y avoir la moindre perte de documents ou la moindre fuite vers l’extérieur, l’administration cherchera la responsabilité auprès de l’agent. N’acceptez pas tout et n’importe quoi !

Le calendrier prévisionnel des concours, qui ont été mis en stand-by depuis le mois de mars, est disponible. Vous trouverez l’info sur le site Ulysse de l’ENFIP ou sur notre page internet.

Nous referons un point plus précis dès que nous aurons des éléments complémentaires.

Suite à l’intervention du 1er ministre du mardi 28/04, maintenant tout est clair, on sait ce qu’il faut faire !! Et on peut le résumer ainsi :

Pour pas se contaminer, il faut se confiner. Mais pour se déconfiner, il faut être immunisé. Pour être immunisé, il faut se faire contaminer. Pour se faire contaminer, il faut se déconfiner...

Dans cette période si particulière, et devant tant d’amateurisme et d’incompétence dans la gestion de la crise sanitaire par ce gouvernement, gardons en mémoire quelques éléments.

Nous avons réussi à avoir quelques éléments complémentaires sur les sujets d'actualité, en contact avec la DDFIP 66, les autres départements et le national. Certains sont encore au conditionnel car en attente d'informations plus précises.

Nous reviendrons vers vous dès que possible, au gré des éléments que nous récupérerons. Vous trouverez le détail en suivant.