Actions

Alors que le projet de réforme des retraites est arrivé à l'Assemblée Nationale pour examen après un avis très critique du Conseil d’État, le combat se poursuit !!

Vous trouverez ci-joint le communiqué intersyndical d'appel à la grève pour ce jeudi 6 février 2020.

Le point de rendez-vous est fixé à 10H30 au niveau de l'ancienne gare de Perpignan. La manifestation se terminera place de la République sur un moment de partage et de convivialité.

Un appel interpro est également lancé pour le blocage du Centre de Gestion de Perpignan (35 boulevard Saint Assiscle) à compter de 7H15 ce même jour.

ON NE LACHE RIEN !!

pdfCommuniqué intersyndical.pdf

On retient et on participe :

jeudi 23 janvier, retraite aux flambeaux à 18H30 au Castillet à Perpignan.

vendredi 24 janvier, manifestation à 10H30 place de Catalogne à Perpignan.

Les tracts dans la suite de l'article.

RENDEZ-VOUS LE JEUDI 16 JANVIER DEVANT LA DIRECTION ARAGO A 10H00 POUR UN DEPART GROUPE

 

RAPPEL IMPORTANT DU DISCOURS D'EMMANUEL MACRON LE 25 AVRIL 2019
"Est-ce qu'il faut reculer l'âge légal qui est aujourd'hui à 62 ans ? Je ne crois pas pour deux raisons. La première, c'est que je me suis engagé à ne pas le faire. Et je pense que c'est mieux, sur un sujet aussi important, de faire ce qu'on a dit. Et pourquoi ? Parce qu'on fait une réforme beaucoup plus large, beaucoup plus profonde, qui va permettre de corriger les vraies injustices du système. Et ça, c'est beaucoup plus profond, plus ambitieux, il ne faut pas le compromettre en bougeant l'âge légal. Et puis la deuxième raison, c'est que tant qu'on n'a pas réglé le problème du chômage dans notre pays, franchement, ce serait assez hypocrite de décaler l'âge légal. Je veux dire : quand, aujourd'hui, on est peu qualifié, quand on vit dans une région qui est en difficulté industrielle, quand on est soi-même en difficulté, qu'on a une carrière fracturée, bon courage, déjà, pour arriver à 62 ans".
  
Il aura fallu un mois de blocage dans le pays pour arriver à seulement suspendre la mesure de l'âge pivot qu'Emmanuel Macron s'était engagé à ne pas mettre sur la table !!
Et avec ça, on devrait être content ?? Surtout quand on sait que cette mesure reviendra en plus par ordonnance, si le MEDEF et les organisations syndicales ne se mettent pas d'accord... Ce que tout le monde sait déjà !!
 
PENDANT CE TEMPS LA,  LE GOUVERNEMENT LAISSE POURRIR LE MOUVEMENT.
CE N'EST PAS PAR LE MENSONGE ET LA DIVISION QU'UNE DEMOCRATIE REPOND AUX MOUVEMENTS SOCIAUX ! 

Venez -sans perdre un jour de salaire- mercredi soir 18h au Castillet soutenir le moral de ceux qui ont eux perdu un mois de salaire. Une retraite aux flambeaux est organisée pour ne pas laisser les retraites partir en lambeaux !

Nous étions 39,71 % des personnels en grève ce jeudi et une centaine d'agents dans le cortège à défiler derrière la banderole intersyndicale pour porter notre rejet de la réforme des retraites.
C'est bien mais ce n'est pas suffisant...
L'intersyndicale DGFIP, l'Intersyndicale Fonction Publique, l'Interpro Nationale appellent à continuer le mouvement, à lutter encore contre les volontés néfastes et mortifères du gouvernement Macron.

Alors pour celles et ceux qui veulent poursuivre le combat, pour celles et ceux qui n'avaient pas les moyens d'être dans l'action ce jeudi mais qui sont convaincus que le combat est juste et légitime, et pour celles et ceux qui ne veulent pas laisser une société moribonde à leurs enfants, petits enfants, parents et amis....

Rendez-vous Samedi 11 janvier à 14h00 devant Le Castillet

On ne lâche rien, on continue jusqu'au retrait de la réforme !!!